EN ATTENDANT LA SUPPRESSION DU POSTE DE PM: Dionne assure la «transition»

Ministre d’Etat, Secrétaire général de la présidence, Premier ministre, Mahammad Boun Abdallah Dionne est renforcé en ce début du quinquennat de Macky Sall. Mais ce ne sera que de courte durée puisqu’il lui est chargé de mener la réforme institutionnelle qui va supprimer le poste de Premier ministre. Il va ainsi assurer la «transition» en attendant de passer le relais à Macky Sall qui va, au bout des choses, occuper les fonctions de chef d’Etat et de gouvernement.

Mahammad Boun Abdallah Dionne a été reconduit, samedi dernier, à la tête du gouvernement. Cumulativement à sa fonction de Premier ministre, il est nommé ministre d’Etat, Secrétaire général de la présidence de la République. Mais son maintien comme Premier ministre (Pm) sera certainement de courte durée. Le temps,en effet, de mener certaines réformes parmi lesquelles la suppression du poste de Pm. Au sortir de son face-à-face avec le Président Macky Sall, Mahammad Boun Abdallah Dionne a informé que celui-ci souhaite commencer les grandes réformes administratives par le haut de l’Exécutif. Il s’agit, dit-il, de diminuer les goulots d’étranglement pour que l’information circule davantage et qu’il puisse dérouler comme il l’entend toute son ambition portée par la phase 2 du PSE qui est le soubassement programmatique de son action pour ce deuxiè memandat. Boun Dionne confie dans la foulée que le chef de l’Etat lui a demandé de préparer et de finaliser, dans les prochains jours, au plus tôt après la composition du gouvernement, cette grande réforme pour aller vers le mieux d’Etat. «Et cette réforme passera par la suppression de l’échelon intermédiaire qui est le Pm. Et une fois que ceci sera fait, bien entendu, la deuxième fonction qu’il vient de me confier prendra le dessus», a-t-il annoncé. A préciser qu’au bout du processus, le poste de Premier ministre va disparaitre de l’attelage institutionnel. Et par voie de conséquence, toutes les charges dévolues au chef du Gouvernement vont revenir au président de la République. A noter également qu’après Léopold Sédar Senghor en 1963 et Abdou Diouf en 1983, ce sera la troisième fois que le poste de Premier ministre sera enlevé de l’architecture institutionnelle. Par ailleurs, Mahammad Boun Abdallah Dionne a tenu à remercier Macky Sall pour la générosité à son endroit ; non sans dire qu’il est venu un temps nouveau, le temps d’un mieux d’Etat pour rapprocher justement l’administration des administrés. «Ce que le président de la République souhaite faire, c’est qu’il y ait davantage d’impact pour les populations»,répète-t-il.

POSTE DE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DU GOUVENEMENT : MAXIME JEAN SIMON NDIAYE

REMPlACE SEYDOU GUÉYE

En outre, samedi dernier, toujours dans le cadre de la désignation de l’équipe gouvernementale qui va accompagner Macky II, naturellement, il a été mis fin aux fonctions du ministre Secrétaire général de la Présidence de la République Maxime Jean Simon Ndiaye. Ce dernier a été remplacé par Mahammad Bouyn Abdallah Dionne. Cependant, Maxime Jean Simon Ndiaye a été nommé Secrétaire général du gouvernement, en remplacement de Seydou Guèye.

( Seydina Bilal DIAllO )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.