Toutinfo Bréves

DEFILE MILITAIRE A LA PLACE DE LA NATION: Du lourd, du neuf et du sophistiqué au menu

Le Président Macky Sall et ses invités ont eu droit, hier à un défilé militaire et paramilitaire marqué par le passage de toute sorte de matériels de combat, de protection et d’intervention des forces de défense et de sécurité. Des voitures nouvellement acquises ont été exhibées hier lors du défilé qui avait pour thème : les forces de Défense et de Sécurité, un exemple dans l’éducation à la citoyenneté et à l’unité nationale.

Comme à chaque célébration de la fête de l’Indépendance, les militaires ont défilé, hier après les civils dont le passage a duré une un tour d’horloge. C’est à 11h50 que les militaires et paramilitaires ont entamé leur défilé. Après la projection d’un film sur l’armée de terre, le défilé a débuté par le passage sur les airs des avions comme le Bell 206, MI 17, l’Epsilon, le King AIR et le Casa 235. Le commandant Cheikh Oumar Tamba de la Zone militaire N°1, à bord d’une voiture de la gendarmerie, donne le ton du défilé motorisé. Quelques minutes avant le passage du commandant et organisateur du défilé, la musique principale de la Police retentit sous la tente réservée aux hommes chargés d’animer le défilé motorisé. Ils sont suivis par les agents de l’Administration pénitentiaire, les premiers à parader devant le chef de l’Etat et ses invités (Présidents de la Gambie, Adama Barrow, du Libéria Georges Weah et de Madagascar Andry Rajoelina). Ils sont reconnaissables de par leurs véhicules de couleur verte sur lesquels sont inscrits «Administration Pénitentiaire». A leur suite, viennent les éléments de la Police. Des motos, des voitures pickup, des camions et des bus composent le cortège de la Police. Le maître de cérémonie (Mc) donne les noms des services qui défilent devant le Président Macky Sall et le public. Et sur chaque voiture, on peut lire des services comme la Brigade d’Intervention Polyvalente (BIP), le Groupement Mobile d’Intervention (GMI) avec des agents habillés en noir et à bord de voitures de la même couleur. Le passage du Dragon suscite des réactions. Des applaudissements nourris ont accompagné le défilé de ces voitures devenues célèbres grâce aux manifestations politiques d’avant 2012. Il en a été de même pour le détachement de la Brigade nationale des Sapeurs-Pompiers qui ont sorti tout leur matériel d’intervention et de secours allant de citernes aux échelles.

ADJAMAT, FAMACK, BOU DÉÉ DIOTÉ, …

Pour la gendarmerie, en plus de voitures et motos chargées de la sécurité, d’autres moins connues ont été sorties hier lors du défilé. C’est le cas de celles du Pôle Judiciaire de la Gendarmerie, du Laboratoire d’Investigation Numérique, du Service Central d’Informations Criminelles, de la Légion d’Appui à la Surveillance des Frontières, le Scanner Mobile ou encore le Centre d’Instruction Cynophile et le Cynogroupe. La Légion de la Gendarmerie d’Intervention (Lgi) ainsi que le Groupe d’Action Rapide de Surveillance et d’Intervention (Garsi) ont également défilé. Sur les voitures de la Lgi composées de blindés, de camions, on pouvait lire les noms de villages, de villes, de provinces, de guerriers et autres Sénégalais connus pour leur bravoure au combat. D’où les véhicules portant «Adjamat», «Fouladou», «Famack», «Kadiamor», «Lat Dior», «Boucotte», «Doolé Yémoul», «Bou déé Dioté», «Teigne et Brack» et bien d’autres noms connus. De nouvelles acquisitions ont été dévoilées hier, lors du défilé. Elles sont composées de voitures de transports, de blindés, d’engins lourds, de mitrailleuses, d’ambulances, de camions de dépannage, d’atelier et de citernes. Le bataillon des Transmissions et la Quadrille des Baïonnettes ont clos le défilé motorisé avec une chorégraphie parfaitement maitrisée. >REACTIONS… Sous les sonorités de la musique du Prytanée militaire de SaintLouis qui a pris la place des éléments qui formaient la musique de la Police, les élèves des écoles de la Police, la Gendarmerie, de l’Armée de l’Air, des Douanes, de l’Administration Pénitentiaire ont assuré le défilé des écoles avant le passage de plusieurs détachements militaires et paramilitaires accompagnés par la Musique principale des Forces Armées. Ceux du Bataillon d’infanterie, des parachutistes, des commandos ont marqué le public avec leurs uniformes. Sur la dernière ligne de chacun de ces détachements, se trouvent des militaires avec des tenues de camouflage de couleur verte portées lors des combats menés par les forces spéciales en terre, air et mer. Des chants ont accompagné leur passage sous les applaudissements du public.

( Amadou THIAM )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.