PLAINTE DE JAMRA CONTRE «MAITRESSE D’UN HOMME MARIE»: Le Cnra autorise la diffusion de la série, mais…

Manifestement, la 2Stv et la structure Marodi Production sortent réconfortées de la décision prise par le Conseil national de régulation de l’Audiovisuel (Cnra) saisi d’une plainte par l’Ong Jamra pour censurer certaines séquences du téléfilm : «Maitresse d’un homme marié». Babacar Diagne et son équipe autorise la télévision de El hadji ndiaye à poursuivre la diffusion de la série.

«Le téléfilm pourra continuer à être diffusé, sous réserve des mesures correctives à apporter», ont décidé Babacar Diagne et ses collaborateurs du Conseil National de Régulation de l’Audiovisuel (Cnra), après avoir étudié la plainte de Mame Makhtar Guèye de Jamra. Cependant, l’organe de régulation de l’audiovisuel a exigé des corrections à la 2Stv et à Marodi Production. «La non prise en compte des remarques du Collège faites ci-dessus, notamment en révisant le contenu, pourrait avoir comme conséquence le retardement de l’heure de diffusion ou l’interdiction de la diffusion du téléfilm par le CNRA», avertissent Babacar Diagne et son équipe dans un communiqué parvenu à «L’As». Il s’agit, entre autres, du respect du cahier des charges applicable aux titulaires d’une autorisation de diffusion de programmes de télévision privée de droit sénégalais et des manquements à la règlementation, notamment celle relative à la signalétique. En outre, sur la base des extraits remis par l’Ong Jamra et le Comité de Défense des Valeurs Morales au Sénégal et visionnés, le Cnra reproche à l’épisode incriminée du 31 janvier 2019 de : «Maîtresse d’un homme marié», «des propos, comportements et images jugés choquants, indécents, obscènes ou injurieux», ainsi que «des scènes de grande violence ou susceptibles de nuire à la préservation des identités culturelles». D’après le communiqué du Cnra, les responsables de la 2Stv et le producteur du téléfilm se sont engagés à prendre les mesures correctives nécessaires. A noter que Mame Mactar Guèye de l’Ong Jamra reproche à la série : «Maîtresse d’un homme marié» des propos «vulgaires et orduriers». En plus de la plainte contre la 2Stv et Marodi Production, M. Guèye avait annoncé une marche pour protester contre la série qu’il juge «amorale et non conforme aux valeurs sénégalaises».

( Toutinfo.net avec Mamadou SARR )