ABDOUL MBAYE LIVRE SES IMPRESSIONS SUR AIR SENEGAL: «Ma déception était grande, vu le taux de remplissage des vols»

Le leader de l’Alliance pour la Citoyenneté et le Travail (ACT), Abdoul Mbaye, s’est réjoui du service rendu globalement par la nouvelle compagnie «Air Sénégal». L’ancien Premier ministre qui estime l’avoir pris pour se rendre dernièrement en France a toutefois déploré le faible taux de remplissage des vols.

«Citoyens, aidons notre compagnie nationale !» C’est ainsi que Abdoul Mbaye a titré son texte parvenu à «L’As» et dans lequelil livre ses premières impressions après avoir été à bord de Air Sénégal. «Voyageant vers l’Europe, j’ai récemment fait le choix de Air Sénégal. Je savais bien qu’une compagnie aérienne débutante est en recherche de réglages, mais j’ai tenu à privilégier notre compagnie nationale», a indiqué l’ancien Premier ministre de Macky Sall. Poursuivant, il s’est réjoui de la qualité de service à bord du «A330-900 NEO» rebaptisé «Casamance». Abdoul Mbaye estime avoir bien apprécié l’accueil au sol, les décollages sans retard, la convivialité et le confort de la cabine de l’aéronef présenté comme de dernière génération. «C’est là l’essentiel pour un voyage en avion», déclare-t-il. Pour le leader de l’Act, de nécessaires améliorations viendront avec le temps pour combler de petites lacunes dues à un apprentissage nécessaire. Toutefois, il déclare que sa déception était grande vu le faible taux de remplissage des vols, signe que les Sénégalais sont restés sur leurs anciennes options. «Nous(Ndlr : les Sénégalais) n’avons pas le droit de ne pas absolument privilégier notre compagnie nationale lorsque nous nous déplaçons par avion. Résidant au Sénégal ou vivant à l’étranger, recherchons d’abord les possibilités de vols offerts par Air Sénégal avant tout autre choix. Efforçons-nous par une préférence nationale de rendre notre compagnie bénéficiaire,puis exigeons une qualité de service et une gouvernance conformes à nos souhaits en réponse à notre attitude patriotique», a plaidé le responsable politique. Par contre, selon l’ancien Premier ministre, il appartient à Air Sénégal de se montrer compétitive sur les tarifs proposés et aux Sénégalais d’assurer le remplissage de ses vols.

( Seydina Bilal DIALLO )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.