Toutinfo Bréves

POUR UNE HISTOIRE DE MAILS AVEC DES IMAGES OBSCENES: Le recteur de l’UT limoge le vice-recteur

Faut-il en rire ou en pleurer ? En tout cas, ce ne sont pas seulement les adolescents qui sont pris en flagrant délit de manipulations de photos croustillantes sur les réseaux sociaux. A l’Université de Thiès, le vice- recteur, le pr Salif Gaye a perdu son poste pour des images grivoises envoyées à un collègue avec qui il est en guerre ouverte.

Le 21 mars dernier, le Recteur de l’université de Thiès, le Pr Ramatoulaye Diagne Mbengue, mettait fin par arrêté numéro 0000345 aux fonctions de Vice-recteur, président de la commission des relations avec les entreprises, de l’insertion et des services à la société de l’Université de Thiès. Le Pr Salif Gaye occupait cette fonction de Vice-recteur depuis le 27 mai 2014, cumulativement à celle de président de la commission des relations avec les entreprises, de l’insertion et des services à la société de l’Université de Thiès, c’est-à-dire depuis 5 ans. A l’origine de cette rupture brutale et inattendue de collaboration: des photos à caractères pornographiques envoyées par le Pr Salif Gaye par mails groupés, même si le mis en cause réfute cette accusation. Le Recteur de l’Université de Thiès, le Pr Ramatoulaye Diagne Mbengue qui a manifestement visionné les images obscènes s’est faite une religion. «C’est avec horreur que j’ai vu ce matin les affligeantes images que le Directeur par intérim de l’Ecole doctorale a envoyées par email, faisant copie à toutes les autorités de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, en réponse à un mail que vous lui aviez envoyé», charge-telle sans mettre de gants pour motiver son arrêté. Ramatoulaye Diagne Mbengue soutient au passage que le Pr Gaye est un récidiviste, en la matière. «A maintes reprises, je vous ai prié de bien vouloir éviter des échanges de mails qui n’ont d’autre résultat que de flétrir chaque jour davantage, l’image de notre institution». Et sans trembler, Mme le Recteur donne sa sentence. «Je suis au regret de me trouver dans l’obligation de mettre fin à vos fonctions de vice-recteur, président de la Commission des relations avec les entreprises, de l’insertion et des services à la société (CREISS) de l’Université de Thiès», décrète-t-elle avant de demander au Secrétaire général et à l’Agent comptable de l’Université de Thiès d’exécuter l’arrêté.

( M. SARR avec Toutinfo.net )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.