SENEGAL-MADAGASCAR LES VENDEURS DICTENT LEUR LOI: Les billets de 3.000 et 5.000 Fcfa introuvables

A 24 heures du match Sénégal/ Madagascar comptant pour la dernière journée des éliminations de la Can 2019, c’est l’effervescence dans la capitale du Rail. Mais le fait marquant est la rareté des tickets de 3.000 et de 5.000 Fcfa. Une aubaine pour les revendeurs qui dictent leur loi.

Pour la première fois de son histoire, Thiès abrite ce samedi un match de l’équipe nationale A du Sénégal, même si le Centre national d’éducation physique et sportive (CNEPS) de Thiès a longtemps été le lieu de regroupement de la Tanière. C’est pourquoi l’engouement est grand, dans tous les quartiers de Thiès. Et pour cette rencontre presque sans enjeu, Sadio Mané sera l’attraction. Les Thiessois ne cachent pas leur affection pour ce joueur. Cela s’est vérifié lors de son premier galop d’entraînement sur la pelouse de Lat-Dior. Chaque fois qu’il a touché le ballon, une salve d’applaudissement l’accompagnait. Il reste à ses fans de Thiès que de le voir à l’œuvre, enfilant le maillot aux couleurs nationales. Toutefois, beaucoup de Thiessois risquent d’être déçus. D’autant qu’un autre match se joue sur les circuits de vente des tickets d’entrée. A la veille de la rencontre, les revendeurs ont fini de dicter leur loi sur le marché. Hier les tickets de 3.000 FCFA pour l’accès aux virages et de 5.000 FCFA pour la tribune découverte, étaient introuvables. Au stade Lat-Dior, seuls les tickets de 10.000 FCFA pour la tribune couverte et ceux pour la loge étaient disponibles. Et ces billets ne sont pas à la portée des bourses moyennes. Pour unticket virage de 3.000 FCFA, il faut débourser 5.000 FCFA dans le marché noir. Et pour la tribune découverte, les tickets de 5.000 FCFA sont revendus entre 6.000,7.000 et même 8.000 FCFA. Certains pensent qu’il s’agit d’une opération minutieusement organisée. Selon nos sources, la Fédération Sénégalaise de Football (Fsf) avait convoyé hier soir d’autres tickets. Mais ils ont été écoulés en un laps de temps. C’est dire que compte tenu de la situation de la vente des tickets de 3.000 et 5.000 FCFA, beaucoup de Thiessois vont devoir rester chez eux. Certains personnes rencontrées imputent cette situation à la Fsf. « Elle n’a pas pris toutes les dispositions requises pour multiplier les points de vente et sécuriser en même temps le circuit. C’était nécessaire pour mettre à l’aise ceux qui désirent communier avec l’équipe nationale», déplore un inconditionnel des «Lions». En attendant de retrouver les «Baréa», les poulains d’Aliou Cissé poursuivent leur préparation au stade Lat-Dior. Ils ont bouclé hier leur entrainement par une séance à huis clos, certainement axé sur les derniers réglages défensifs et offensifs. Ce vendredi, les Lions seront au centre Diambar pour leur ultime séance d’entraînement ouverte au public. Au même moment, l’équipe malgache foulera pour la première la pelouse du stade Lat-Dior, pour prendre ses repères, avant de faire face aux Lions de la Téranga.

( Mbaye SAMB )