EXERCICE D’EVACUATION EN CAS D’URGENCE: L’Aibd teste sa capacité de réaction

Gestionnaire de l’Aéroport International Blaise Diagne (Aibd), Limak-Aibd-Summa (LAS) a initié hier, un exercice d’évacuation d’urgence de l’aérogare en cas de menace d’une bombe. L’opération qui a impliqué tout le dispositif sécuritaire de la plateforme aéroportuaire s’inscrit dans une dynamique de tester la capacité de réaction des services concernés.

La plateforme de l’Aéroport International Blaise Diagne (AIBD) de Diass a vécu hier au rythme d’un exercice d’évacuation d’urgence de l’aérogare. L’objectif est de tester la capacité de réaction du dispositif sécuritaire en cas d’attaques avec une bombe. L’initiative est de Limak-Aibd-Summa (LAS), gestionnaire de l’AIBD. Des passagers qui ont cru à une situation réelle ont apprécié l’encadrement des agents de facilitation et des forces de l’ordre. Cet exercice de haute portée sécuritaire a vu la participation de tous les acteurs intervenant dans le domaine de la sureté et de la sécurité sur la plateforme aéroportuaire : Police, Gendarmerie, Douane, HAAS, TSA, 2AS, ASECNA, AIBD SA, compagnies aériennes, etc. L’opération a mobilisé 61 policiers dont des éléments de la Brigade d’Intervention Polyvalente (BIP), 32 éléments du Groupement Mobile d’Intervention (GMI), 14 agents du Service de Sécurité Incendie et d’Assistance à Personne (SSIAP), 12 éléments de la Douane, une vingtaine de gendarmes, 4 éléments des sapeurs pompiers de l’ASECNA, etc. Selon Méissa Fall, Chef du département Exploitation de LAS, l’exercice répond aux exigences règlementaires. En effet, l’Aéroport Blaise Diagne dispose d’un Plan D’urgence approuvé par l’Autorité de l’Aviation Civile (ANACIM) et ce dernier prévoit des réponses à toutes les situations d’urgence. Pour lui, l’évacuation de l’Aérogare suite à une alerte à la bombe est une des situations prévue et traitée par le Plan d’Urgence. Il s’agit de relever les manquements et d’apporter les correctifs nécessaires, d’entrainer le personnel afin qu’en cas d’occurrence d’une situation réelle de d’évacuation déjà performant grâce à l’implication de tous par l’intermédiaire du Service Sécurité-Incendie et d’Assistance à personne (SSIAP) de LAS.

( Mbaye SAMB )