BRAQUAGE D’UNE STATION D’ESSENCE A JAXAAY: 2,4 millions de fcfa emportés, un vigile blessé, le véhicule retrouvé

Le calme quasi plat en matière de cambriolage, qui régnait ces derniers jours, a été rompu par un braquage perpétré à la cité Jaxaay avant-hier nuit. Une dizaine de malfaiteurs a pris d’assaut une station-service et un point de transfert d’argent et a emporté 2,4 millions de Fcfa. un caissier qui tentait de s’échapper a été blessé par balle au pied, mais il est hors de danger. Le véhicule de type pick-up qui a transporté les mis en cause a été retrouvé en fin d’après-midi à Diamniadio. L’enquête est menée par la sûreté urbaine (su) de Dakar, en collaboration avec le commissariat de Jaxaay.

L’accalmie notée depuis quelques temps pour les cas de cambriolages a été rompue dans la nuit du lundi 11 au mardi 12 courant à Jaxaay avec le braquage d’une station-service et d’un point de transfert d’argent. Les malfaiteurs, au nombre 10, ont débarqué sur les lieux entre 03 h 30 mn et 04 h du matin et ont emporté 2.400.000 Fcfa. Armés de fusils de chasse et de coupe-coupe, ils ont tenu en respect les vigiles et les caissiers. L’un des caissiers qui tentait de prendre la poudre d’escampette, a été blessé au pied par balle, mais il est hors de danger. Il a pu retrouver les siens après avoir reçu des soins à l’hôpital. Nos sources nous informent que le véhicule qui a transporté les suspects, un pick-up, a été localisé et retrouvé en fin d’après-midi à Diamniadio, précisément sur la route de Déni Malick Guèye. Bien entendu, la voiture était inoccupée. L’enquête est menée par la Sûreté Urbaine (Su) de Dakar et le Commissariat de Jaxaay. Le cambriolage a été perpétré à la station-service «Shell» située entre Jaxaay et Rufisque non loin de la société Sedima. L’effet de surprise aidant, les malfaiteurs qui avaient l’avantage du nombre et des armes à feu, ont commis leur forfait en prenant tout leur temps. Les gardiens ligotés, ils ont ordonné aux caissiers de vider les coffres et de leur remettre l’argent.  Il est à relever que les cas de cambriolages sont devenus moins fréquents ces derniers jours après le démantèlement de beaucoup de gangs par les forces de sécurité. Ces dernières invitent les populations à collaborer avec les enquêteurs pour mettre hors d’état de nuire les mis en cause dans les plus brefs délais. D’autant qu’un pick-up qui transporte nuitamment une dizaine de gros gaillards ne doit pas passer inaperçu et doit susciter la méfiance. Par ailleurs, les propriétaires des stations d‘essence et autres lieux de transfert d’argent, au lieu des portes en verre, à la merci de la première pierre, devraient installer des portes en fer pour plus de sécurité, propose notre source. Les fusils de chasse et l’endroit où a été abandonné le véhicule, laissent penser que les malfaiteurs résident dans des villages et non en ville.

( Hadja Diaw GAYE )