PROMESSES MIROBOLANTES EN FAVEUR DES DAMES: Macky sall charme ses femmes

Hier, lors de la célébration de la journée Internationale du Droit de la Femme, le président de la république, Macky Sall a couvé la gente féminine de cadeaux en annonçant qu’il va consacrer son mandat de cinq ans aux femmes et aux filles. Des financements à hauteur de quinze milliards de francs par la Délégation à l’Emploi Rapide (DER) aux femmes évoluant dans le numérique. Les interventions du PUMA, du PUDC et de la Couverture Maladie Universelle font aussi partie des promesses faites aux femmes par Macky Sall qui n’a pas manqué de les encourager à s’engager dans la politique. Sur les 58.27% des Sénégalais qui l’ont élu, le président de la République Macky a soutenu hier qu’un grand nombre est constitué de femmes. Et pour les récompenser, son mandat de cinq ans leur sera consacré. Il a indiqué que cette frange de la population fait partie de ses plus grandes priorités. « C’est pourquoi, mon gouvernement va consolider ses réalisations pour l’amélioration de la condition féminine, avec notamment cinq accès universels qui sont inscrits dans mon programme dénommé Ligueyeul Euleuk (travailler pour le futur) qui sera la base du quinquennat à venir », a déclaré le président de la République Macky Sall, lors de sa première sortie depuis la proclamation des résultats définitifs de l’élection présidentielle par le Conseil Constitutionnel. Selon lui, avec ce programme, les interventions de la Délégation Rapide à l’Emploi (DER), du PUMA, du PUDC, des bourses de sécurité familiale ainsi que la Couverture Maladie Universelle seront amplifiées pour accroitre les performances du gouvernement du Sénégal dans les domaines de la santé, de l’éducation, de la mobilité sociale et de l’allègement des travaux domestiques au profit des femmes, en particulier celles vivant en milieu rural. Il en sera de même pour leurs camarades des milieux urbains. Lors de cette cérémonie qui avait pour thème : « Penser équitablement, bâtir intelligemment, innover pour le changement », le chef de l’Etat a demandé aux femmes de s’engager en politique. Car, pour lui, c’est dans les partis que se décident les responsabilités. « Il ne faut pas que vous ayez peur d’intégrer les partis politiques. Beaucoup de vos sœurs sont dans les organisations de société civile et les centrales syndicales », a lancé Macky Sall. Il poursuit en disant qu’un homme politique doit être réaliste en n’oubliant pas ceux qui ont participé à son élection et qui se battent jour et nuit pour lui. « Vous ne pouvez pas tourner le dos à tous ceux qui vous ont élu», soutient-il sous les applaudissements du public composé en partie de femmes habillées de tenues blanches. Tous ces programmes et projets vont accompagner, selon le président de la République, l’action du gouvernement à venir pour les cinq prochaines années. Dans son discours, il a promis d’œuvrer « avec détermination » à l’éradication de toutes les formes de discrimination des femmes et des filles. Sur ce point, le mandat à venir va consacrer davantage de droits aux femmes, de protection contre les violences, mais aussi il sera orienté vers l’autonomisation des femmes avec des moyens importants. TECHnOLOgIE nUMéRIqUE, CEnTRE DE CALCUL SCIEnTIFIqUE Devant des centaines de femmes, le chef de l’Etat n’a pas manqué de dire que la révolution digitale ne doit pas creuser les inégalités entre les hommes et les femmes. Pour cela, il s’agit de porter la réflexion et les actions sur les moyens innovants permettant de maîtriser la transition numérique de façon à renforcer l’autonomisation des femmes. «C’est le sens de la stratégie Sénégal numérique qui traduit notre ambition de garantir l’accès à ce secteur à tous et pour tous les usages à l’horizon 2025 avec un secteur privé dynamique et innovant, dans un écosystème performant», a souligné le chef de l’Etat. Et c’est dans cet esprit qu’il a initié le forum du numérique pour développer les échanges entre les professionnels et les usagers, accroître les compétences et faciliter l’accès au financement, notamment pour les femmes et les filles. Il a ainsi rappelé que la DER a alloué au courant de l’année 2018 une enveloppe d’un milliard de francs CFA aux start-ups innovants en perspective d’un fonds de soutien au numérique d’une valeur de quinze milliards de francs CFA pendant les cinq prochaines années, soit trois milliards de francs CFA par an. Il a également soutenu que cette structure dirigée par Pape Amadou Sarr a déjà dégagé la somme de 27 milliards 500 millions de francs CFA au cours des six derniers mois pour 183 000 bénéficiaires, dont 70% de femmes. Ce soutien apporté aux créateurs de startups va se poursuivre avec le financement de toutes celles qui ont exposé durant la journée d’hier et toutes les autres qui évoluent dans ce secteur. Dans ces promesses, le chef de l’Etat a annoncé, dans ce même sillage, la création d’un parc de technologie numérique et d’un centre de calcul scientifique doté d’un super calculateur de dernière génération. En décorant des femmes évoluant dans plusieurs domaines, Macky Sall a été marqué par celles qui sont dans le secteur de l’enseignement des sciences. «Cela prouve que la connaissance ne connait pas le genre. Les femmes doivent être libérées afin qu’elles puissent engager les secteurs les plus en pointe, car elles en sont capables pour l’avoir largement prouvé», a dit le chef de l’Etat lors de cette cérémonie.

( Amadou THIAM )