800 MILLIONS DE FCFA DEJA DETOURNES: Ils voulaient pomper 7 milliards de Fcfa des comptes de banques de la sous-région

Le système informatique de plusieurs banques de la sous-région, principalement basées au Sénégal, au Togo, au bénin et en Côte-d’Ivoire, a été piraté par des individus à partir de la Côte-d’Ivoire, qui ont pu retirer 800 millions de Francs Cfa. Dotés d’un système informatique sophistiqué, ils préparaient un grand coupet comptaient pomper 7 milliards de Fcfa des banques ciblées. La Divisionde lutte contre la cybercriminalité, qui a en charge l’enquête, a interpellé trois individus, dont deux Sénégalais et un troisième de nationalité étrangère.

C’est du piratage informatique de haute voltige, avec plusieurs milliards de Fcfa en jeu, et qui touche quasiment toutes les banques de la sous-région. En effet, la Division de lutte contre la cybercriminalité a interpellé trois individus suspectés d’avoir encaissé une partie de ces fortes sommes d’argent, estimée pour l’instant à 800 Millions de Fcfa. La bande organisée comptait pomper pas moins de 7 milliards de Fcfa des comptes des banques visées. Les suspects,entre les mains du Commissaire Guèye, sont A Gningue, O.Diop et Z.H Koré. Ce sont deux Sénégalais et une personne de nationalité étrangère. Le cerveau, basé en Côte-d’Ivoire, a mis en place un système informatique qui lui permet d’entrer dans le logiciel des institutions financières et de faire retirer de l’argent par ses complices établis au Togo, au Sénégal, au Bénin, en Côte-d’Ivoire. Pour ne pas éveiller les soupçons, ils ont ciblé différentes banques et procédé à plusieurs retraits. Le pot aux roses a été découvert grâce à la vigilance de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Bceao) qui a alerté les enquêteurs. De hautes personnalités dans le milieu des affaires, qui seraient impliquées dans ce gros détournement, sont dans le collimateur de la Police. D’autres interpellations vont sans doute suivre. Les investigations se poursuivent.

( Hadja Diaw GAYE )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.