WEEKEND DE CAMPAGNE DE LA COALITION BBY: Macky draine les foules en Casamance

Le candidat de la coalition BBy a eu un weekend de campagnechargé en empruntant, dans un premier temps le samedi, l’axe Tambacounda-Vélingara-Kolda ; puis le dimanche, l’axe Kolda-Sédhiou-Bignona-Ziguinchor. Macky Sall a ainsi effectué une démonstration de force en Casamance.

Le cortège présidentiel franchit la porte du département de Ziguinchor vers 20 heures. En tête du peloton, le candidat de la coalition de BBY se fraie difficilement le chemin. La capitale du Sud fête déjà le Président sortant. Alors que le meeting régional est prévu aujourd’hui, les Ziguinchorois improvisent une veillée populaire en l’honneur du leader de la mouvance présidentielle. Pancartes, tee-shirts à l’effigie de Macky Sall, les habitants forment un cordon sur toutes les allées où passent Macky Sall et son équipe. Un décor à l’allure d’une caravane politique s’est ainsi dessiné spontanément avec son lot de cris de joie et de danses du sud. Macky pose ainsi ses valises pour pas moins de deux jours en terrain conquis. Tout au moins cette mobilisation, en plus de celle constatée à Bignona, rassure plus d’un titre le chef de l’Etat sortant. En effet, dans cette partie du nord de Ziguinchor, le convoi présidentiel est suivi par une grande masse sur une longueur d’environ 2 Km. Pourtant rien ne laissait présager un tel état de fait; surtout que des sympathisants d’Ousmane Sonko s’étaient pointés à l’entrée du département de Bignona, brandissant des pancartes de soutien au leader de Pastef. Egalement, d’aucuns ont soutenu, depuis le fort rassemblement de Sonko à Ziguinchor un peu avant le début de la campagne, que ce dernier allait disputer la localité avec le candidat de BBY. En tout cas hier, la place Emile Badiane a refusé du monde. Prenant la parole, le maire a assuré à Macky Sall que Bignona a déjà choisi son camp et qu’il va gagner la présidentielle. Poursuivant et faisant allusion à Sonko, l’édile de Bignona Mamadou Lamine Keïta affirme que tous ceux qui pensent parler au nom de Bignona se trompent. Parce qu’en réalité, dit-il, les idées qu’ils véhiculent leur sont inconnues et loin de leurs réalités. Pour Mamadou Lamine Keita, Macky Sall n’est pas l’égal de ses concurrents, parce qu’il n’a pas eu un besoin d’adaptation au cours de son premier mandat, comme tant d’autres Présidents par le passé.« Macky Sall est une exception. Ila su faire de nombreuses réalisations durant son premier mandat. Voilà un président qui a su tirer les leçons de son parcours à la fois politique et administratif pour résoudre les problèmes. Il n’a pas eu besoin de temps d’adaptation. En sept ans, il nous a donné le Ter, la Der, Ila Touba, le pont de Farafegny,… », a déclaréle maire de Bignona.Prenant la parole à son tour, Macky Sall soutient que jamais la Casamance n’a connu une telle stabilité économique, une paix aussi durable et un avenir aussi prometteur. « Je vais vous proposer une nouvelle Casamance bâtie et cristallisée autour de la paix qui sera réalisée sous nos yeux. Nous allons construire une Casamance avec zéro bac, avec des routes et des ponts partout, avec une navigation fluviale et maritime, avec un désenclavement aérien. Et nous l’avons déjà commencé. La preuve, l’ouverture du pont de Farafégny, la plateforme économique intégrée de Bignona avec ses unités de transformation employant des centaines de femmes travailleuses. Nous allons continuer avec la construction d’un Institut d’enseignement supérieur et un es-pace numérique ouvert pour la formation des jeunes de Bignona.Nous allons rénover le stade de Bignona, promouvoir et renforcer les financements de la Der. Déjà 780 jeunes du département de Bignona ont reçu plus de 700 millions de la Der. Nous allons également y ériger un hôpital à la place du centre de santé. Et après le pont de Farafegny, nous allons reprendre la Rn4 entre Senoba et Ziguinchor. » Non sans annoncer un meeting aujourd’hui à Ziguinchor où, selon lui, on va parler de paix, de nouvelles initiatives mais aussi de l’agriculture parce que cette région doit être le grenier du Sénégal, le grenier horticole et rizicole du Sénégal, sans compter la foresterie pour garantir à la Casamance des revenus.

SÉDHIOU : MACKY LISTE SES RÉALISATUONS

Un peu plutôt dans la journée, vers 14 heures, Macky Sall a présidé un grand meeting à Sédhiou devant une foule nombreuse. Là également, la fête était assurée avec le mythique groupe de musique Touré Kunda et le célèbre chanteur gambien Dialiba Kouyaté. Les habitants de Sédhiou sont sortis avec enthousiasme, pratiquement tous vêtus de tee-shirts blancs à l’effigie de Macky Sall. De loin, on n’apercevait que du blanc avec l’effigie du candidat de BBY. La joie se lisait sur le visage du candidat Macky Sall qui, prenant la parole, a rappelé qu’il connait bien ce terroir qu’il a aimé et fréquenté en tant que jeune ingénieur. Avant de lister ses réalisations en soutenant: « Sédhiou a été complètement désenclavé après la construction de la RN6 Ziguinchor-Tanaf, on a engagé le bitumage de la boucle de Boudie. Elle sera goudronnée. Mais nous allons engager la deuxième tranche depuis Marsassoum jusqu’à Simbandi Birassou. Mais Sédhiou, c’est aussi Pro-movilles. Vous avez maintenant des routes en pavés. Sédhiou est devenu une ville pavée et une ville lumière. Sédhiou, c’est également, aujourd’hui, la construction d’un nouvel hôpital régional de niveau 2 pour 150 lits, qui aura coûté 20 milliards de F CFA. C’est également le Domaine agricole communautaire de Sefa qui fait travailler 1000 jeunes aujourd’hui. Il y a également les fermes agricoles villageoises. C’est également le pont de Diassy, la rénovation des pistes avec le PUDC 2, aussi la mise à niveau des châteaux d’eau et des forages dans l’ensemble de la région ». Le chef de l’Etat a également cité la construction d’une unité d’aliments de poisson, en plus de 40 étangs de 100 m2 et 10 étangs de 10 000 m2 pour faire de Sédhiou un pôle aquacole national. Sans compter la fermede Djibanar et celle de Diara-gogne. « Tout cela montre que la région de Sédhiou a senti les réalisations suite à mon premier mandat. Il reste la grande questmion du fleuve qui permettra de relier l’autre partie pour allant vers Banghere ». Non sans se targuer d’être le candidat de l’émerence avec une vision plus éclairée que celle des autres. « Si vous voulez que ce travail entamé soit achevé, qu’on aboutisse à un désenclavement total de la région de Sédhiou avec le fameux serpent de la boucle du Boudier, le boucle nord et la boucle sud, alors si tel est votre volonté, le 24 février à la première heure, que tout le monde sorte massivement pour mettre dans les urnes le seul bulletin qui vaille, le bulletin marron avec la tête de cheval pour voter le candidat à l’air du temps, travailleur, qui a l’expérience et surtout un engagement pour ce pays ».

KOLDA : UN NOUVEAU GYNÉCOLOGUE DÉS JEUDI PROCHAIN

La même ferveur a été constatée samedi, à Kolda et à Vélingara. A Kolda, dans un stade rempli, Macky a demandé aux populations de juger par eux-mêmes s’il doit être réélu ou pas. Il explique «La production rizicole avec la Sodagri qui en 2012 n’avait que 10 000 tonnes de riz ; en 2018 elle est à 300 000 tonnes de riz. Cela fait une croissance de 2900%. Au niveau des machines agricoles, les tracteurs, Kolda n’avait jusqu’en 2012 que 10 tracteurs ; aujourd’hui elle engrange 45 tracteurs. C’est 500% de croissance. Au niveau des semences, rien que pour le riz, au total 67 tonnes de semences certifiées importées en 2012, contre 2000 tonnes de semences produites localement dans la région de Kolda. Voilà la différence entre ce que je vous propose et ce qu’on veut vous dire, qui n’est qu’une litanie d’incohérences sans ambitions. » Macky Sall a également fait état de financements des jeunes et des femmes par la Der à hauteur de 1,1 milliard ; mais également Promovilles qui se déploie dans la zone sur 10 Km ; la grande mosquée de Kolda, un centre de formation professionnelle, la réhabilitation de l’aéroport prochainement avec des vols quotidiens. Sensible à la couche féminine, Macky Sall a soutenu être au courant que l’hôpital de Kolda n’a plus de gynécologue, avant d’informer que dès jeudi prochain, un nouveau médecin gynécologue sera affecté dans l’hôpital de façon permanente pour assister les femmes. Impressionné par la mobilisation à Kolda, Macky Sall qui se dit rassuré a indiqué par la suite que le scrutin du 24 février prochain est un combat qui permettra de maintenir le Sénégal vers la voie de l’émergence et d’éviter l’anarchie et l’aventure.

VÉLINGARA : MACKYK PROMET UN HÔPITAL DE NIVEAU 2

A Vélingara, malgré la forte canicule, les habitants ont assiégé le stade départemental. Face à un public surexcité, le chef de l’Etat a soutenu que les difficultés de voirie et de désenclavement font partie désormais du passé. En plus, dit-il, la phase 2 du PUDC sera dans la localité pour augmenter les pistes et les villages à électrifier. Il promet de transformer l’hôpital départemental en un hôpital de niveau 2, avec un bloc opératoire et toutes les commodités médicales. Aussi, entre autres projets, il promet de mettre du gazon synthétique et des projecteurs dans le stade de la localité.

( Seydina Bilal DIALLO )