OUSMANE TANOR DIENG TACLE LE PAPE DU SOPI: «Pour qui se prend Wade ? Il sait qu’on ne défie pas un Etat»

Ousmane Tanor Dieng a été particulièrement virulent contre l’ancien Président Me Abdoulaye Wade qui a appelé les Sénégalais au sabotage du scrutin. Le patron des socialistes met en garde le pape du Sopi et se demande pour qui il se prend pour oser défier l’Etat.

N’eut été son âge ou son statut d’ancien président de la République, peut-être que Me Abdoulaye Wade serait actuellement derrière les barreaux. On en arrive à cette conclusion en entendant les sévères mises en garde faites par Ousmane Tanor Dieng à l’endroit du secrétaire général du Pds. En tournée à Nguekokh à la tête d’une délégation de Bby, le leader des socialistes a souligné que Wade se trompe d’époque en tenant des propos aussi graves. «Wade connait l’Etat et sa puissance. Mais malheureusement, il se trompe d’époque, car il n’a plus le pouvoir de mobilisation ni la force qu’il avait. Abdoulaye Wade se croit dans les années 98, 99, 2000. Sa manière de s’opposer est complétement dépassée. En tant qu’ancien président de la République, il sait très bien qu’on ne défie pas l’Etat». Très en verve, le patron de Bby dans la région de Thiès s’éructe de rage : «mais pour qui se prendt-il?». Selon Ousmane Tanor Dieng, l’élection présidentielle se passera dans le calme. «Il sait très bien que le 24 février, le scrutin se tiendra dans des conditions normales et le peuple sénégalais choisira le meilleur candidat. A Nguekokh comme à Nguèniène, nous les militants de Benno Bokk Yakkar prendrons nos responsabilités pour que le scrutin se passe dans des conditions normales», affirme le président du Hcct. La confiance en bandoulière, le maire de Nguéniéne prédit une victoire éclatante de son candidat. «Nous avons le meilleur profil et quand vous voyez les autres candidats à la télévision, vous savez que ce n’est pas le même niveau, car Macky est le plus présidentiable des candidats. Ensuite nous avons un candidat, un bilan et des perspectives, donc il n’y a aucune raison pour que nous perdions les élections parce que nous sommes sur le terrain», assure-t-il avant de renchérir : «Inchallah, le Président Macky Sal sera élu au premier tour.

( André BAKHOUM )