APRES LUI AVOIR ASSURE SES VOIX: Goudiry expose sa misère à Macky Sall

Le candidat de la coalition BBY a entamé, hier, sa tournée dans la partie est du pays. Il a fait un crochet à Kidira avant de venir présider le meeting de la coalition présidentielle à Goudiry. Ainsi, une kyrielle de doléances lui a été exposée.

Les responsables politiques de Goudiry se sont passés le mot, à coup sûr, pour décrire devant Macky Sall la misère que vit le département. Ils ont ainsi exposé leurs pressantes revendications. C’est le Haut Conseiller des Collectivités Territoriales (HCTT), Madani Ndiaye qui a ouvert la voie. Très en verve, il, a soutenu que les responsables politiques actuels de la localité notamment les maires ne font rien pour leur zone. «Vos responsables ne s’occupent pas de nous. C’est cela la réalité. Goudiry est délaissé et pourtant, nous faisons partie du Sénégal», s’est-il plaint auprès du chef de l’Etat. Selon Monsieur Ndiaye, la population souffre d’un manque criard d’infrastructures. «Nous avons besoin de camions frigorifiques et autres systèmes de conservation de produits halieutiques pour les femmes qui s’activent dans ce domaine. En effet, leurs produits pourrissent très vite, faute d’une bonne conservation», explique-t-il avant de réclamer aussi des pistes de production. Malgré tout, Madani Ndiaye a rassuré le Président sortant en déclarant qu’il sera réélu dans le département. A sa suite,une autre responsable politique du nom d’Adja Ouly Seck n’a pas manqué de réclamer des postes de DG et de PCA pour des natifs de la localité. Encore appelée «Maman APR», la dame pense que l’occupation de postes de responsabilités est la solution pour régler le cas de Goudiry. Quant à la présidente des femmes de BBY de Goudiry, Ramata Sao, elle souligne qu’il y a encore beaucoup de villages privés d’électricité. Elle a ensuite listé tous les programmes dont sa contrée a pu bénéficier :PUDC, CMU, BSF, etc. Embouchant la même trompette, le président du conseil départemental de Goudiry, Djimo Souare, a indiqué que plus de 400 km de pistes de production ont été réalisées dans ce département de 17 000 Km2. Toutefois, il fait savoir que Goudiry vient de loin ;mais qu’il reste beaucoup de choses à faire. «Je pense aux Communes éloignées qui manquent d’infrastructures sociales de base. Il faut un programme spécial pour le département de Goudiry afin de désenclaver carrément la localité. Il faut que Goudiry, chef-lieu de département, ait des infrastructures afin qu’il mérite son statut de département. Monsieur le Président, vous devez porter une attention particulière, en cas de réélection, à ces gens qui vous soutiennent; ces jeunes, femmes et enfants. Parceque nous considérons que les choses sont déjà pliées à Goudiry et que vous allez gagner ici, dès le premier tour», a déclaré le député et président du Conseil départemental de Goudiry.

MACKY SALL : « ATTEIGNEZ LA BARRE DES 75% MINIMUM ICI À GOUDIRY ET JE DONNERAI SATISFACTIONS  À VOS DOLÉANCES »

Prenant la parole, Macky Sall apromis un avenir radieux à Goudiry. Il promet ainsi d’accorder Plus d’attention à la zone en cas de second mandat. «Dans le cadre du PUDC 2, nous allons électrifier 76 villages. Nous allons réaliser 1385 kilomètres de pistes parce que c’est un vaste département. Et 27 villages additionnels seront raccordés en eau et dotés de matériels post récolte», a informé Macky Sall. Le boss de la mouvance présidentielle dit avoir entendu toutes les sollicitations des orateurs et pris bonne note. «Nous allons encore faire plus pour vous. Il n’y a aucun doute, s’il plait à Dieu, qu’ici à Goudiry, vous gagnerez très largement comme vous l’avez toujours fait. Donc c’est une question de proportion. Je vais vous fixer la barre très haut : un taux de 75% minimum. Je sais que vous pouvez le faire. Après je donnerai satisfaction à vos doléances. Surtout en ce qui concerne le positionnement de vos responsables», a-t-il promis. Parlant de réalisations et de programmes, Macky Sall estime que beaucoup de choses ont été entamées depuis 2012. Il reconnait toutefois qu’il reste beaucoup de choses à faire non sans dire qu’il est déjà programmé: « un Espace Numérique Ouvert comme c’est le cas dans tous les chefs-lieux de département ; un centre de formation professionnelle comme ça les jeunes et les femmes pourront apprendre des métiers sans compter le renforcement de capacités pour les femmes dans le cadre de certains programmes de financement. » En plus, il fait savoir que concernant les infrastructures routières, la route Goudiry-Tamba ; Goudiry-Kidira est déjà programmée après l’élection. «Normalement, il sera goudronné en moins de 24 mois»,précise-t-il. A cela s’ajoute le rail qui sera rétabli et qui va passer par Goudiry puis Kidira avant d’arriver à Bamako. Pour Macky Sall, ce projet est une des priorités pour le deuxième mandat.« Avec nos partenaires, nous avons déjà fait ce qu’il y avait à faire », a-t-il indiqué avant de donner, en définitive rendez-vous le 24 février prochain pour de bons résultats à Goudiry.

(Seydina Bilal dIALLO, Envoyé spécial)