PR ISSA SALL SUR LES PROPOS DE ME WADE: «Le scrutin aura bien lieu et Macky Sall sera battu»

Le leader et candidat du Pur a réagi hier aux déclarations de l’ancien Président Abdoulaye Wade. Issa Sall a soutenu que le scrutin aura bel et bien lieu et que le Président sortant Macky Sall sera battu à plate couture. Rectifiant le pape du Sopi, Pr Issa Sall indique que les candidats en lice sont sérieux.

Après son village natal Tataguine, le candidat El Hadji Issa Sall a repris la route pour poursuivre son opération de charme auprès des électeurs. La première étape de sa caravane d’hier a été Kaolack. Dans la capitale du Saloum, Pr Issa Sall a visité le «garage Dakar» ainsi que le marché central où il a attiré l’attention des commerçants et autres occupants du site. Du haut de sa voiture, la casquette bien vissée sur la tête,en boubou traditionnel vert clair et sourire aux lèvres, le leader du Pur fait le signe de la victoire avec les deux doigts. Il s’est comporté de la même manière au «garage Nioro» où il s’est arrêté quelques minutes pour saluer ses sympathisants. Ensuite, le cortège a pris la route nationale en direction de Passy (region de Fatick). C’est dans cette localité du Sine quele leader du Pur a réagi par rapport à la sortie de l’ancien président de la République su Sénégal, Abdoulaye Wade. «Je suis un candidat sérieux qui compte battre le Président sortant Macky Sall au premier tour. Il ne faut pas que les gens confondent les élections qui sont un processus et le scrutin, le jour du vote qui aura bien lieu et qui aura un gagnant», martèle le leader du Parti de l’Unitéet du Rassemblement (Pur). Se démarquant de la sortie du fondateur du Parti Démocratique Sénégalais (PDS) qui soutient que le candidat sortant Macky Sall a déjà remporté la présidentielle au premier tour avec un score de 55%, Issa Sall pense que le patron de Benno Bokk Yakaar pourrait même ne pasêtre au deuxième tour. «Le scrutin va bel et bien se dérouler le 24 février prochain et il y aura un gagnant qui ne sera pas Macky Sall», affirme le candidatdu Pur.

ELU, IL ACCORDERA UNE VISITE À ADAMA BARROWA

Sokone, l’étape qui a suivi celle de Passy, le Pr Issa a rendu visite à la famille de feu Ahmad Dème comme il l’avait fait en 2017 lors des élections législatives. C’est par une piste poussiéreuse, longue de plusieurs kilomètres, que le cortège est arrivé à Touba Mouride. A l’école franco-arabe du village, le leader du PUR a été accueilli par de jeunes écoliers. Sur place, El Hadji Issa Sall a promis de rétablir l’équilibre entre l’école arabe et celle française moderne. «Nous allons donner plus de valeur à l’enseignement coranique en mettant les élèves et les responsables dans les mêmes conditions d’études que ceux des écoles françaises», a promis l’informaticien avant que sa caravane ne s’ébranle pour le Niombato. Le cortège a traversé des localités comme Toubacouta avant d’arriver à Karang, la frontière entre le Sénégal et la Gambie. A l’entrée du poste des Douanes, El Hadji Issa Sall a promis de revenir sur les lieux dans deux mois quand il sera élu, en vue de rendre une visite officielle au Président gambien, Adama Barrow. La caravane du Pur a fait Dielmo et Santhie Moussa où les populations ont exprimé à Issa Sall leurs doléances relatives à l’éducation, la santé, l’emploi des jeunes et l’appui aux femmes.

( Amadou THIAM, Envoyé spécial )