VISITE CHEZ THIERNO ALIOU THIAM ET THIERNO SAMASSA: Me Madické Niang amadoue les chefs religieux du Fouta

Le candidat de la coalition ‘’Madické 2019’’ a engagé une véritable course contre la mort. Après Touba, Mbacké kajor, Linguère, le candidat Madické Niang était hier dans le fouta, plus précisément à Ourossogui et Matam. L’ancien ministre des Affaires Etrangères a profité de cette occasion pour rendre visite à deux grands chefs religieux de la localité : Thierno Aliou Thiam et Thierno Samassa.

Me Madické Niang continue demettre le curseur sur les chefs reliigieux toutes obédiences confondues. Après les marabouts de Touba, Me Madické Niang a rendu visite à deux sommités de la tarikha Tidiane de la localité du Fouta. D’abord à Ourossogui où il s’est entretenu avec Thierno Cheikh Tidiane Thiam, fils de Thierno Aliou Thiam, grand disciple de Cheikhou Omar Foutiyou Tall. Devant son hôte, il a soutenu que son projet de société est sous-tendu par la paix et le respect de la religion. S’il a rendu visite à ces grands érudits, c’est en raison de leur dimension dans le Fouta. «Je veux être Président pour consolider la paix et la concorde dans le pays», dit-il. Devant les marabouts, Me Madické Niang a mis en évidence une des mesures phares de son projet. «En cas de victoire, nous voulons redonner à l’islam ses lettres de noblesse en mettant en place un ministère de Souveraineté chargé des Affaires religieuses qui se chargera de la modernisation des daharas et aussi des questions relatives au pèlerinage à la Mecque». Prenant la parole, Thierno Cheikh Tidiane Thiam a indiqué que de tous les candidats, c’est Me Madické Niang qui est le premier à venir rendre visite au marabout Thierno Aliou Thiam. C’est pourquoi, il va prier pour que le leader de la coalition «Madické2019» soit le cinquième président du Sénégal.

ME MADICKÉ NIANG REND HOMMAGE À THIERNO SAMASSA

Après cette étape, Me Madické Niang est allé à Matam auprès de Thierno Samassa. Bien que ce dernier soit absent, l’ancien ministre des Affaire étrangères a rendu un vibrant hommage au sage du Fouta. «Sa sagesse et sa générosité ne sont plus à démontrer», affirme Madické Niang avant d’ajouter : «il est impensable de venir dans le Fouta sans passer voir Thierno Samassa».

( Mamadou Mbakhé NDIAYE )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.