MEETING À KÉBÉMER: Macky fait un clin d’œil à Wade

Macky Sall est un vrai stratège en politique. Il est en train de manœuvrer pour capter l’électorat de Me Abdoulaye Wade et du Parti démocratique sénégalais (Pds). En meeting hier, à Kébémer il a fait un clin d’œil au pape du Sopi attendu normalement à Dakar le 7 février prochain. 

Le candidat de la mouvance présidentielle a les yeux rivés sur l’électorat du Pds. Tout au moins, Macky Sall a tenu, hier, un discours qui en dit long sur son appétit pour les voix de ses ex-frères libéraux. D’emblée, il a rendu hommage à toutes les figures religieuses, coutumières et politiques du département. Le leader de Benno Bokk Yakaar (Bby) n’a pas, cette fois-ci, zappé son exmentor en politique, Abdoulaye Wade. Même si leurs relations ont été particulièrement heurtées durant son premier mandat, le chef de l’Etat a tenu à lui faire un clin d’œil. Surtout dans un contexte où toutes les voix comptent. Aussi at-il soutenu : « Kébémer est la ville du Président Me Abdoulaye Wade que je salue depuis sa ville natale.» Une phrase courte mais qui, politiquement, signifie beaucoup de choses ; d’autant qu’Abdoulaye Wade sera normalement à Dakar le jeudi prochain. Le Président sortant ouvre ainsi une brèche dans laquelle pourrait s’engouffrer le pape du Sopi pour obtenir des garanties concernant son fils et candidat du Pds déchu par les parrainages. Tout compte fait, les Sénégalais seront édifiés dans quelques jours.

PROMESSES TENUES À KÉBÉMER

En attendant, le candidat de Bby s’est félicité hier de l’accueil des populations de Kébémer qui, selon lui, traduit leur adhésion à sa vision, le Plan Sénégal émergent (Pse). Macky Sall explique ainsi que le Pudc est bien arrivé dans ce département et que d’autres programmes comme Promovilles seront également développés à Kébémer. Lr désenclavement du département de Kébémer, dit-il, est engagé avec la volonté de réaliser les pistes de Ndoyène, Touba Mérina, Mbadane, Touba-Belel, tout comme la route Warah Ndoyène qui est déjà réhabilitée, ainsi que la piste de Ndande et Kaddu Gaye. Il souligne que la ville de Kebemer sera aussi rénovée avec des infrastructures routières de haut niveau et un nouveau système d’éclairage public ainsi que des équipements collectifs. « J’ai alloué à Kébémer un bloc scientifique et technique. Il y aura aussi un Espace Numérique Ouvert (Eno), de même qu’un réseau d’assainissement moderne. Au niveau de Darou Mousty, j’ai lancé les travaux de rénovation de la résidence de Borom Darou pour un coût de 400 millions de francs CFA. Nous allons également moderniser la ville de Darou Mousty avec une ceinture périphérique pour qu’elle devienne une ville moderne et émergente», a-t-il expliqué. En plus des pistes, Macky Sall s’engage à doter de nombreuse alités d’électricité. Il s’agit notamment de Guéoul et de Taiba Mérina. « Ce sont des programmes actés qui vont commencer incessamment. D’autant que leur financement est déjà trouvé», précise-t-il avant de lister d’autres projets dans le domaine de l’hydraulique, ainsi que l’autoroute située sur la bande côtière quittant Tivaouane et qui va passer dans la zone. Avec ce dernier projet, le Président sortant reste convaincu que Kébémer sera désenclavée et connectée. A l’en croire, Kébémer fait partie des épicentres de la culture de fruits et légumes au Sénégal. C’est pourquoi il annonce un Centre national d’horticulture dont les sortants vont bénéficier de financements et d’encadrement, avec des mécanismes comme la DER et le Fonsis.

MACKY SALL : «QU’ILS SE DÉTROPENT S’ILS PENSENt QUE POUR ARRIvER AU POUVOIR, IL FAUDRA DIFFUSER DE FAUSSES NOUVELLES»

A la fin de son discours, Macky Sall a haussé le ton en soutenant être convaincu qu’il va gagner à Kébemer et, par ricochet, le scrutin au soir du 24 février. «C’est cela le choix patriotique, le choix qui honore le Sénégal», a-t-il indiqué. Se montrant plus acerbe, il s’en prend à ceux qui l’attaquent dans les réseaux sociaux. Faisant certainement allusion à ses adversaires, ntamment aux «Sonko boys» très présents sur internet et qui l’accablent de toutes les insanités, il affirme que ceux qui aiment la vérité savent qu’il est sur la bonne voie. «Je ne parle pas de ceux qui se sont leurrés et qui essayent de leurrer les Sénégalais. Qu’ils se détrompent, s’ils pensent que pour arriver au pouvoir et gouverner le Sénégal, il faudra diffuser de fausses nouvelles et manipuler les Sénégalais», a-t-il martelé. Par ailleurs, il faut dire que le chef de l’Etat a tenu ce meeting vers 15 heures en présence de nombreux responsables du département : Modou Diagne Fada, Thierno Lo, Ousmane Cissé, Sidy Bara Fall, l’adjointe au maire Binta Kébé, etc. Auparavant, Macky Sall, qui a passé la nuit à Tivaoune, a quitté la ville sainte vers 13 heures. Entre Tivaouane et Kébémer, la caravane du leader de la mouvance présidentielle a fait de nombreuses escales. D’abord, c’est le Khalife de Pire qui l’a accueilli à hauteur de cette ville. Macky Sall et sa délégation ont été reçus à Pire par le directeur général de la Sar Serigne Mboup et le Khalife général, Serigne Mansour Cissé. A ce niveau, du haut de son véhicule, Macky Sall a fait savoir que la commune de Pire mérite d’être soutenue, notamment avec le Pudc et la formation des jeunes, avant de donner rendez-vous à ses inconditionnels au soir du 24 février, pour une victoire éclatante. Ensuite, Macky Sall s’est arrêté à Ndoukoura dans la commune de Méouane dirigée par l’administrateur de la Maison de la Presse, Bara Ndiaye. Il a promis de les aider à développer l’industrie des paniers avec la création d’un centre de formation pour développer ce secteur, mais également à trouver des financements aux jeunes et femmes qui s’activent dans la fabrication de paniers. Prenant la parole, le maire de la localité Bara Ndiaye a promis de lui octroyer 70% de l’électorat de la commune. Avant d’arriver à Kébémer, le leader de Bby s’est également arrêté à Ngaye Mekhé et à Ndande.

( Seydina Bilal DIALLO )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.