DEUXIEME JOUR DE CAMPAGNE POUR MACKY SALL: La mobilisation va crescendo dans le nord

Le candidat de la coalition présidentielle s’était émerveillé de la forte mobilisation à Mbacké. Mais les départements de Louga et Saint-Louis sont venus placer la barre très haute. En effet, des milliers de partisans et autres sympathisants se sont déplacés pour accueillir le Président sortant en quête d’un second mandat.

MACKY SALL : «JE VAIS BATTRE MES ADVERSAIRES D’UNE MANIÈRE QUI NE.SOUFFRIRA D’AUCUNE CONTESTATION»

Une marée humaine ! C’est une avenue de la gare bondée de monde qui a accueilli hier Macky Sall, lors de son passage à Louga.Que du marron et du beige. Une véritable démonstration de force qui a séduit le leader de BBY. Rassuré par cette situation, Macky Sall n’a pas su cacher sa joie incommensurable. « Avec cette déferlante vague humaine de Louga après celle de Mbacké, le débat est tranché.‘’Hala Gassi’’ ; ‘’Mbirmi Diekhna’’(Ndlr : le tour est joué) », s’est-il extasié. Poursuivant, il affirme : «Avec un tel rassemblement et un tel engouement autour de ma personne, ce n’était même pas la peine de venir battre campagne dans le département de Louga ». Le leader de BBY, déchainé, estime que les Sénégalais ne sont pas dupes et qu’ils savent pertinemment de quoi il est capable. «Quand je prenais les rênes du pays en 2012, on disait que je ne paierais pas les salaires. Aujourd’hui, mieux que de payer les salaires, j’ai décliné une vision qui est en train de porter ses fruits. Mon bilan en est témoin », explique-t-il. De ce fait, il soutient qu’il va battre ses adversaires de façon claire et d’une manière qui ne souffrira d’aucune contestation. « Acceptez juste le choix souverain du peuple », a-t-il lancé à ses adversaires.

HOMMAGE À ABDOU DIOUF

Comme il l’a fait à Kébémer, Macky Sall a rappelé que Louga compte de grandes figures historiques. Non sans insister sur la personne d’Abdou Diouf. Explications : « Je remercie et rend hommage au président Abdou Diouf pour tout le travail qu’il a abattu au bénéfice du Sénégal. Il mérite d’être honoré, vu le comportelent dont il a fait montre après avoir perdu le pouvoir. C’est un homme d’Etat. Et je me plais, ici à Louga, de saluer sa dimension exceptionnelle d’homme d’Etat, sa compétence, sa tempérance et surtout sa générosité. Lui au moins, il a compris que c’est Dieu qui donne le pouvoir et le reprend quand il veut. Et vouloir forcer les choses n’est pas la bonne solution, au risque de le regretter. »A préciser qu’hier, Moustapha Diop a été la grande attraction ; il a montré en effet qu’il tient le département entre ses mains. C’est d’ailleurs ce que semble avoir compris le chef de l’Etat qui l’a laissé monter sur son véhicule, pour tous les deux poings levés, faire un tour d’honneur avant le début du meeting. Ils ont défilé sur la longue avenue, sous le holà des militants et partisans. Mamour Diallo et Aminata Mbengue Ndiaye ont pris la parole pour assurer au chef de l’Etat sortant une réélection. Le président du Haut Conseil des Collectivités Territoriales a également pris la parole pour dire que leur unique but est de réélire Macky Sall le 24 février.« Nous voulons la réélection du Président Sall mieux que lui-même. C’est le candidat de la stabilité. Sa vision et son leadership nous ont valu 7500 milliards de FCFA au Groupe Consultatif de Paris. On ne peut pas donner ce pays à quelqu’un qui tâtonne. Nous préférons Macky à tout le monde. Et nous nous dresserons sur le chemin de quiconque voudrait l’empêcher. Le choix de la mouvance présidentielle est un choix de raison, vu tout ce qu’il a réalisé durant son premier mandat. Et nous avons confiance ». Ensuite le candidat de BBY est arriivé vers 20 heures 30 à Saint-Louis. Il a trouvé une mobilisation exceptionnelle sur la place Faidherbe. Tous les responsables politiques de Saint-Louis, anciens comme nouveaux alliés, y compris tous les ministres originaires de la première capitale du Sénégal, étaient au rendez-vous. Ahmet Fall Braya s’est ainsi réjoui de la générosité et de la magnanimité du candidat Macky Sall. «D’aucuns lui disaient de m’asphyxier parce que je suis le principal financier de l’opposition. Mais Macky Sall a répondu que la politique n’en valait pas le prix»,a-t-il fait savoir. Il avoue n’avoir jamais rompu ses relations avec Macky Sall et qu’aujourd’hui, en le soutenant, il ne fait que donner un coup de main à son frère. Quant à Macky Sall, il a estimé être honoré de retrouver Braya à ses côtés, comme Ousmane Ngom, Baila Wane et tant d’autres libéraux. Il affirme en outre être fasciné par la mobilisation qui ne cesse de monter crescendo depuis Mbacké, en passant par Kébémer, Louga et Saint-Louis. «Je suis vraiment content de la mobilisation et fier de l’unité des responsables de la mouvance à Saint-Louis », a-t-il déclaré pour terminer.

( Seydina Bilal DIALLO )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.