PREPARATIFS DE LA CAMPAGNE PRESIDENTIELLE: La Rts présente son arsenal technique

Dans le cadre de leur temps d’antenne qui sera diffusé demain dimanche sur la télévisiion nationale pourl’ouverture de la campagne, les 5 candidats à l’élection présidentielle se feront enregistrer aujourd’hui. En prélude à cet événement, la Rts a ouvert hier ses portes pour montrer son arsenal technique et toutes les dispositions qu’elle a prises pour une bonne couverture de la campagne.

L’élection présidentielle est une vieille tradition républicaine au Sénégal. Et à la Rts, c’est toujours avec le même engouement qu’on prépare cet événement. A 24h des premiers enregistrements des cinq candidats en lice pour la conquête du fauteuil présidentiel, c’était l’effervescence hier dans les locaux de la Rts. Techniciens, administratifs et journalistes s’activent pour mener convenablement la campagne qui débute dans 72 heures. Une visite guidée avec le chargé de communication Dominique Mendy accompagné du directeur informatique Boubou Sall dans les nouveaux studios permet d’avoir une idée précise des innovations apportées pour le scrutin de février 2019. Une grosse ambiance précédant les grands moments règne sur les lieux. «Faire de la télévision, c’est rendre attractif un produit et ici c’est la magistrature suprême qui met en compétition cinq candidats, donc il est de notre devoir de mettre en exergue ces personnalités», explique M. Sall qui estime que la Rts doit rendre attractive la campagne. Soutenant que la Rts n’a pas lésiné sur les moyens, il soutient qu’ils sont en pleine transition et procède à une révolution technologique. Même s’il avoue que la mutation n’est pas encore effective, il indique que La Rts compte utiliser une partie de la technologie Haute Définition (HD) pour les enregistrements. «C’est un studio flambant neuf avec un décor juste pour la campagne électorale. Nous allons mettre aussi des équipements de dernière génération en HD pour les besoins de l’enregistrement en question tout en capitalisant notre plateforme d’échange», renseigne M. Sall ajoutant qu’ils ne vont pas s’arrêter à la diffusion. Tout ce que la Rts diffusera en direct, informe-t-il, aura une déclinaison internet et sera disponible pour les Sénégalais de la Diaspora. Selon le directeur de la communication de la Rts Dominique Ndecky, les Sénégalais découvriront une nouvelle Rts. A l’en croire, «le Sénégal peut se targuer d’être le premier pays en Afrique au Sud du Sahara à avoir cette technologie pour sa chaine nationale».

227 AGENTENTS RÉQUISITIONNÉS POUR LA CAMPAGNE PRÉSIDENTIELLE.

Le directeur de la production Abdou Ndao est, quant à lui, revenu sur les dispositions prises pour la couverture de la campagne et de l’élection. «Chaque candidat sera accompagné d’une équipe complète. Et dans chaque équipe, il y a une vingtaine de personnes», renseigne M.Ndao qui soutient, dans la même veine, que la Rts a mobilisé 227 personnes pour la couverture. «La Rts est encadrée. C’est pourquoi, nous sommes entrain de travailler en parfaite collaboration avec le CNRA qui supervise tous les agissements de la chaine nationale». Par ailkeurs, il estime que la direction de la Rts a un rôle de conseiller par rapport aux candidats, parce qu’il y a des choses qui sont interdites comme les considérations religieuses ou raciales. «L’égalité vis-à-vis des candidats sera assurée par ce la Rts a le droit d’appliquer le même traitement à tous les candidats aussi bien du point de vue contenu que du point de vue des moyens», rassure l’ancien directeur administratif et financier de la Rts. A noter que pour le premier enregistrement, l’ordre de passage des candidats est étalé comme suit : Madické Niang, Macky Sall, Issa Sall, Idrissa Seck et Ousmane Sonko.

( Mamadou Mbakhé NDIAYE )