POUR NON SATISFACTION DE LEURS DOLÉANCES: Les boulangers décrètent des journées sans pain la semaine prochaine

Très mauvaise nouvelle pour les consommateurs. ils seront sevrés de pain au petit déjeuner dès la semaine prochaine. Selon la fédération Nationale des Boulangers du Sénégal (fnbs) qui faisait face hier à la presse, des journées sans pain seront décrétées dès la semaine prochaine.A travers cette action, Amadou Gaye (président de la fnbs) et ses camarades veulent alerter sur la situation de leur secteur comme l’arrêt de la distribution, la réglementation du milieu et la production du pain de qualité.

Les membres de la Fédération Nationale des Boulangers du Sénégal (Fnbs) sont très remontés contre le gouvernement qui refuse d’ouvrir des négociations avec eux. En effet, la Fnbs propose un nouveau format de 250g tout en maintenant l’ancien, mais le gouvernement ne l’entend pas de cette oreille. Selon le président de la Fnbs Amadou Gaye, les boulangers ont demandé de mettre sur le marché un nouveau format conformément aux assises. «Cela a créé un tollé et nous n’avons rien compris. Nous avons dit que nous voulons produire un format de 250g, cela n’empêche pas que le consommateur qui veut sa baguette de 190g va l’avoir. Depuis lors, nous entendons les déclarations des autorités qui nous menacent de représailles. Et, elles n’acceptent pas de nous parler», se désole-t-il, reprochant au passage à l’Etat de manquer de considération à leur égard. «Les autorités pensent que nous sommes minoritaires dans ce pays et que nous ne représentons absolument rien. Elles pensent que ceux qui gèrent la distribution sont plus nombreux que les boulangers, nous allons leur démontrer le contraire. Beaucoup de boulangers ont fermé boutique. C’est l’anarchie totale. D’après les recommandations des Assises, il fallait réglementer le secteur de la boulangerie au Sénégal. Le ministre doit sortir un arrêté pour arrêter la distribution», dit Amadou Gaye. A l’en croire, l’application des assises pose problème. «Dans une telle situation, nous allons dérouler notre plan d’action. Les boulangers ont décidé graduellement d’observer des journées sans pain dans chaque région et une journée nationale sans pain dès la semaine prochaine. Nous allons sillonner le pays comme les politiciens pour expliquer aux Sénégalais ce qui se passe», annonce-t-il. Abondant dans le même sens, le président de section de Diourbel Cheikh Diack estime que jusqu’à présent aucune autorité n’est venue leur parler. Pourtant, dit-il, les boulangers jouent un rôle important dans le domaine économique du pays. «Il existe 1800 boulangers au Sénégal qui ont permis de créer 40.000 emplois directs. Nous consommons 1.400 tonnes de farine par jour. Nous fabriquons 8 millions de baguettes de pain par jour et produisons 600 milliards de miches par an». En raison de toutes ces données, il invite l’Etat à prendre à bras-le-corps leur problème.

( Mame Diarra DIENG )