SA FEMME RECOIT UN COUP DE FIL NOCTURNE: B.Sakho la défigure de plusieurs coups de couteau

Pour avoir reçu le coup de fil d’un homme au cours de la nuit, A Fall, 33 ans, s’est vue défigurée par plusieurs coups de couteau au visage de son époux B Sakho, 37 ans. Les faits se sont déroulés dans la nuit du samedi à dimanche vers 02 h, à l’Unité 3 des Parcelles Assainies. Une enquête a été ouverte par le Commissariat du Golf qui détient le suspect en garde-à-vue. La victime, admise à l’hôpital Principal de Dakar, est dans un état particulièrement critique.

Les horribles histoires de la dame qui a brûlé vif son mari à Hann Maristes et de la première épouse qui avait sabré sa co-épouse à Nietty Mbar, pour neciter que ces cas tristement célèbres, continuent de faire des émules. Samedi, vers 02 h du matin, A Fall, 33 ans, a reçu plusieurs coups de couteau de son époux B Sakho, 37 ans. Un appel téléphonique nocturne reçu par la victime, selon la version du mari, serait à l’origine d’une scène de jalousie et de rage meurtrière. Admise aux urgences de l’hôpital Principal de Dakar, la dame est dans un état critique. Une enquête a été ouverte par le Commissariat du Golf. Selon des sources au fait de l’enquête, le cas de violence conjugale qui a viré au drame a eu lieu dans un domicile sis à l’Unité 3 des Parcelles Assainies, localité qui dépend du Commissariat du Golf. Dès qu’ils ont été avisés de l’horreur, les policiers se sont rendus sur les lieux et ont trouvé une femme gisant dans une mare de sang, avec plusieurs blessures par arme blanche au visage. Les sapeurs-pompiers ont pu évacuer la victime à l’hôpital Principal de Dakar. Il ressort des éléments du dossier que l’auteur de cet acte barbare n’est personne d’autre que l’époux d’A Fall. Se rendant sans doute compte de la gravité des faits après coup, il s’est enfermé dans leur chambre et a tenté d’abréger son séjour sur terre, en mettant le feu dans la pièce. Les voisins ont défoncé la porte et évité de justesse un second drame. B Sakho, technicien né à Tambacouda, a été conduit au Commissariat du Golf où il séjourne pour violences conjugales.

( Hadja Diaw GAYE )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.