EDUCATION: Le Cusems et le Saems sur le pied de grève  

Le secrétaire général du Cusems, Abdoulaye Ndoye est très remonté contre le gouvernement à qui il demande de respecter ses engagements pour éviter des perturbations dans l’école. Il exige le paiement dans les meilleurs délais les indemnités de déplacement du Bac aux enseignants. Le gouvernement s’était engagé à payer ces indemnités au plus tard au mois d’octobre. Les enseignants déplacés pour les besoins de la correction du Bac attendent toujours que l’Etat tienne ses promesses. Selon Abdoulaye Ndoye cette situation concerne beaucoup d’enseignants du département de Rufisque.

 

Le Saemss dépose un préavis de grève

 

Restons dans le système éducatif pour dire que si le gouvernement ne prend pas les devants, on risque de vivre les perturbations de l’année passée. Les syndicalistes commencent à concocter des cahiers de doléances pour 2019. Il  faut souligner, toutefois, qu’il n’y a quasiment pas de nouveaux points de revendication puis qu’ils figurent dans les plateformes précédentes. Le Saemss n’est pas en reste. Son secrétaire général, Saourou Sène a déposé hier un préavis de grève au ministère du Travail, du Dialogue social, des
Organisations Professionnelles et des Relations avec les Institutions. Il attend du gouvernement des concertations pour trouver des solutions à leur plateforme revendication. D’ailleurs, Saourou Sène va révéler le contenu de la plateforme la semaine prochaine à l’occasion d’un point de presse.

( Toutinfo.net )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.