Présidentielle : Aissata Tall Sall valide Khalifa et invalide Karim

Invitée de l’émission, « Jury du dimanche » de Mamadou Ibra Kane, Me Aissata Tall Sall a tranché dans le vif le débat de la candidature des deux « K ». « Pour Karim Wade, le combat a été perdu d’avance du moment où il n’est pas inscrit sur la liste électorale », a répondu sèchement l’avocate et non moins candidate recalée parle Conseil constitutionnel pour insuffisance de parrainage. La présidente du parti « Oser l’avenir » d’ajouter :« Or que dit la loi? A l’époque, j’observai que mes collègues députés du Parti Démocratique Sénégalais (PDS) qu’ils n’avaient pas bien mené la bataille. Du moment où les textes disent : « Ne peut pas être éligible qui n’est pas électeur ». Le pouvoir avait déjà fini de faire tomber Karim Wade ». Selon l’avocate « c’est la première fois, dans une élection, que le pouvoir glisse une disposition qui dit que celui que n’est pas électeur ne peut pas être élu. On le voyait dans les élections locales, mais dans l’élection présidentielle non. J’avais pensé que c’était une reforme intuitu personnelle qui ne visait que Karim Wade. Aujourd’hui, Karim n’a pas une carte d’électeur, donc il ne peut pas être éligible ». Pour ce qui de Khalifa Sall condamné à 5 ans de prison ferme par la Cour suprême Me Tall estime que le leader de Taxawu Sénégal peut toujours être candidat, en dépit de la condamnation.

( Toutinfo.net )