COMMUNICATION PRESIDENTIELLE: Des cadres de l’Apr revendiquent la paternité du concept « Le président vous parle »  

Après son traditionnel message à la nation du 31 décembre 2018, le président de la République a fait face à une poignée de journalistes triés sur le volet pour des questions-réponses. Cependant, des cadres de l’Alliance pour la République sont montés au créneau pour crier au plagiat. Selon eux, leur concept d’émission pour booster la communication de leur candidat : «  Le président vous parle » a été dévoyé par l’entourage du président qui a eu vent de leur fiche synoptique  par le truchement d’un Colonel qui travaille au palais.

 

L’idée de génie et innovante de Macky Sall de discuter à bâtons rompus avec des journalistes, après son discours de nouvel an, n’est pas de la cellule de communication du palais. Loin s’en faut. La paternité de cette émission audiovisuelle intitulé « Le Président vous parle » est revendiquée par des cadres apéristes qui préfèrent rester anonymes. Malheureusement pour eux, leur idée de génie a été « plagiée » et « dévoyée ». « Le Président vous parle » est une émission télé interactive entre le Président de la République et le Sénégalais lambda. L’idée est de créer un temps unique, pendant lequel un citoyen X peut directement communiquer avec le Chef de l’ETAT par téléphone. D’une part, cela permet à ce citoyen d’interpeller le Président de la République sur telle et telle préoccupation qu’il aurait, et d’autre part cela offre un prétexte original au Président pour parler de ses différentes politiques. La retransmission de l’émission se fera sur plusieurs chaines de télévision, synchronisées à toutes ou plusieurs radios communautaires du pays et mise en direct sur certains sites internet  afin d’assurer une diffusion la plus large possible et toucher une grande cible sur le territoire et dans la diaspora », souligne la fiche synoptique des concepteurs et reçue à l’As. Laquelle précise que les objectifs stratégiques de l’émission « Le président vous parle » « répondent  aux résultats d’un diagnostic communicationnel mené en amont par l’équipe de projet et qui représente le socle d’une stratégie de communication présidentielle  et politique plus globale dont cette émission n’est qu’une des actions du plan ».

Dans les détails, la même source indique que « le premier objectif stratégique de l’émission est de supprimer tous les filtres qui existent entre le Chef de l’Etat et ses compatriotes. Ces filtres sont les journalistes et l’équipe du Président en général (Ministres, Conseillers, Directeurs généraux, Députés, Responsables politiques…). Ce sont eux qui délivrent l’information au quotidien ou qui communiquent jusqu’alors pour le compte du Président. Ils influent sur la perception des messages par le peuple et bien souvent peuvent en biaiser la substance ».

De l’avis des concepteurs « cette émission se veut être le cadre d’un échange « soit-disant » direct franc et sincère entre deux citoyens dont l’un est nul autre que le Président de la République qui, se prêtant au jeu, livre lui-même ses messages de communication ».

« Le deuxième objectif stratégique, poursuit le document, est de rafraichir la perception de l’image du Président par le peuple. Les mots-clés qui sous-tendent cet objectif sont : proximité, humilité et ancrage. L’émission a été conçue pour qu’à sa fin, les premières retombées soient une reprise de conscience, une renaissance d’un puissant sentiment de proximité et de confiance entre un Président et son peuple ».

A en croire toujours, les cadres apéristes « le troisième objectif stratégique concerne le repositionnement du Président sur l’échiquierpolitique. L’émission permettra subtilement de redessiner les frontières entre la communication présidentielle du Président de la République Macky Sall et la communication politique du candidat à sa propre succession, chef de la coalition BBY ».

En clair, selon les concepteurs l’objectif est donc double. « Il s’agit grâce à une méthodologie experte, d’une part de parvenir par le biais de l’émission, à repositionner le Président au-dessus de cet imbroglio communicationnel entretenu par les médias et les réseaux sociaux ; d’autre part, de poser les prémices d’une communication politique offensive, persuasive et innovante en vue de l’échéance de Février 2019 ».

Dans la fiche synoptique les concepteurs et non moins partisans de Macky Sall « pour avoir, in fine, une maitrise parfaite de ce que l’on veut obtenir de l’opinion publique », ont élaboré sur des outils méthodologiques qui permettent d’expliquer chaque aspect de l’émission, à savoir : La faisabilité technique, le synopsis, le choix des citoyens intervenants, les verbatims, le calibrage des échanges, les acteurs, la régie, la sélection des messages, les partenariats, le budget et la communication pré et post-production.

Dans cette fiche synoptique visiblement destinée au chef de l’Etat, les concepteurs écrient ceci : « Nous gérons le tout, et pour la prestance (élément essentiel de la réussite du projet), nous avons une confiance aveugle en notre Président  Macky Sall et en son talent communicationnel. En l’état, je ne saurai proposer ce projet protégé à nul autre candidat car pour la réussite que l’équipe souhaite de l’émission, il faut un certain charisme de l’acteur, que vous êtes le seul à posséder ».

( M. SARR )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.