KAOLACK : Mariama Sarr lance les travaux de construction du Centre de santé de Médina Baye

La cité religieuse de Médina Baye sera bientôt dotée d’un Centre de santé polyclinique. Les travaux ont été lancés samedi 29 décembre dans la cité religieuse par le maire de Kaolack, Mariama Sarr en présence de l’adjoint au préfet de Kaolack, du porte-parole du Khalife de Médina Baye, de la famille Niassène de Léona. D’après le maire de Kaolack, Mariama Sarr, le projet de construction dudit Centre est le fruit du partenariat entre la municipalité de Kaolack, l’Association internationale des maires francophones (Aimf) et la mairie de Mérignac, en France. La contrepartie financière de l’Aimf est de 196 millions, celle de la ville de Kaolack 78 millions et celle de la mairie de Mérignac à 49 millions. Mariama Sarr précise que sa mairie a déjà honoré 2/3 de ses engagements et que le reste sera libéré dans le courant de l’année 2019. Cet ouvrage, a dit l’édile de Kaolack, contribuera au relèvement du plateau technique médical et à l’élargissement de l’offre du service public de la santé à Kaolack. A l’en croire, cela a été toujours une préoccupation majeure des autorités municipales à cause de la situation géographique de Kaolack et l’accroissement démographique. Il s’y ajoute que Médina Baye, foyer religieux d’envergure, abrite chaque année, de grands évènements tel que le Gamou et les ziarras à l’occasion desquels convergent des milieux de pèlerins. Décrivant le schéma architectural du chantier, elle a indiqué que le Centre de santé, est une polyclinique qui comportera 30 pièces.

Pour terminer son propos, l’édile de Kaolack a sollicité des prières au Khalife de Médina Baye pour l’achèvement des travaux dans les meilleurs délais. Pour sa part, le représentant du préfet de Kaolack, Alpha Diallo, a salué la mise en œuvre de ce projet. «Il était donc temps de construire un deuxième Centre de santé afin de décongestionner l’hôpital régional,  El Hadji Ibrahima Niass et le Centre de santé de Kasnak et prendre en charge la santé non seulement des populations de la commune, mais aussi celle des communes environnantes», s’est-il réjoui. Cette action traduit, à ses yeux, la concrétisation de la vision du maire et la preuve parfaite de l’importance de la coopération décentralisée. Au nom du Khalife, le porte-parole de Médina Baye, Cheikh Mahi Aliou Cissé a formulé des prières.

( Toutinfo.net )