PIKINE TALLY BOUBESS: Ndèye Djal a tenté d’enlever des enfants de 8, 6, 2 ans et un bébé d’un an

Le phénomène traumatisant des rapts d’enfants va-t-il refaire surface avec l’approche de l’élection présidentielle de février 2019. Espérons que non.  Si l’on en fait état, c’est parce qu’une femme de 33 ans, Ndèye Djal, a été arrêtée hier, jeudi 27 Décembre 2018, par les éléments du Commissariat de Pikine pour tentative d’enlèvement d’enfants. Elle était avec 4 bouts de bois de Dieu âgés de 8, 6, 2,  et 1 ans. L’une des petites portait le plus jeune au dos. Selon certaines sources proches de l’enquête, même si elle l’a nié, la jeune femme aurait agi avec la complicité d’un individu qui l’attendait à bord d’un véhicule pour amener les enfants Dieu sait où. Mais c’était sans compter avec la vigilance de la population qui a flairé le coup et alerté les policiers. La victime aurait remis des pièces de 100 Fcfa aux victimes pour les entraîner dans un piège.

Les faits se déroulés à Tally Boubess vers 10 h. Une enquête a été ouverte. Les témoins n’ont pas pu relever le numéro d’immatriculation de la voiture stationnée et qui attendait le moment propice pour prendre les enfants.

Des rumeurs soutiennent qu’il s’agit de la sœur du lutteur Ama Baldé, mais nos sources n’ont pas pu le confirmer.

Cependant, à en croire nos informateurs, la suspecte est la petite fille du lutteur Fodé Baldé, plus connu sous le nom de Fodé Doussouba qui a fait les beaux jours de la lutte vers les années 60. Natif de Kolda, il habitait à Pikine Darou Khoudouss et a laissé une quinzaine d’enfants à sa mort.

( H D G )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.