POUR AVOIR CHARCUTE SA COEPOUSE: Salimata Diaw  écope 5 ans de prison    

La sentence est tombée raide comme un couperet sur Salimata Diaw. Cette dame  avait charcuté sa coépouse, Oumy Diop avec une machette. Condamnée à 5 ans de prison ferme, elle doit regretter amèrement son geste. C’est le verdict rendu par le Tribunal de Grande Instance de Pikine-Guédiawaye sur cette affaire qui avait défrayé la chronique. La prévenue répondait des chefs de « coups et blessures volontaires ayant entrainé une Itt de 60 jours » à sa coépouse à l’aide d’une machette. Pour rappel, à  la barre, Salimata Diaw avait justifié son acte par les violences qu’elle subissait de la part de son mari tout le temps. Par contre, la victime Oumy Diop avait rapporté que Salimata Diaw ne supporte pas qu’elle ait une coépouse.

(

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.