LONGUES DETENTIONS : L’ASRED au chevet des Thiantacounes, en grève de la faim

Les organisations de défense des droits de l’homme s’indignent de la situation des Thiantacounes qui observent une grève de la faim depuis maintenant une dizaine de jours.Le président de l’Association pour le Soutien et la Réinsertion Sociale des Détenus (ASRED), Ibrahima Sall pense qu’on ne doit pas politiser l’affaire de ces thiantacounes qui sont en train de battre le record des longues détentions préventives.

A l’en croire, si l’affaire n’était pas politisée, le sort des thiantacounes serait déjà fixé. Leprésident de l’Association pour le Soutien et la Réinsertion Sociale des Détenus (ASRED) est en train de se concerter avec Amnesty International pour voir comment pousser les autorités à les juger, enfin.

( Toutinfo.net )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.