PRESIDENTIELLE A DJIDAH THIAROYE KAO: Harouna Dia table sur 80% des voix pour Macky Sall

Le responsable politique duparti présidentiel de la « zone5 » de la commune de DjidahThiaroye Kao, Samba Ndongo s’est lamenté auprès de l’homme d’affaires, Harouna Dia, hier. Il dénonce ainsi la discrimination dont sa localité est victime, notamment en ce qui concerne les financementse et les moyens politiques. Harouna Dia a promis de transmettre à l’autorité compétente, non sans inviter les militants à la mobilisation pour la réélection du président Sall à 80%. La tournée politique de l’homme d’affaires, Harouna Dia, s’est poursuivie, hier, dans la zone 5 de Djidah Thiaroye Kao en vue de reconquérir cette partie de la banlieue. Lors de cette rencontre qui a enregistré une forte mobilisation, le milliardaire a été accueilli par un chapelet de doléances. Revenant sur les revendications de ses concitoyens, le responsable politique de l’APR de la localité, Samba Ndongo n’a pas fait dans la langue de bois pour dénoncer certains coups bas entre responsables du parti présidentiel. «C’est ce qui plombe l’unité dans cette commune », dit-il. Il en veut pour preuve la discrimination dont la « zone 5 » fait l’objet en matnière de financements et demoyens politiques. «Aucun jeune dans cette partie de la banlieue n’a encore bénéficié de financements de la Délégation à l’entreprenariat rapide (DER). Les rares financements qui arrivent dans la zone sont interceptés par un groupuscule au détriment de la grande majorité. Nous réclamons ce qui nous revient de droit», a-t-il martelé. « On va vers des élections et on n’acceptera pas d’être l’agneau du sacrifice. Il faut que les financements et les moyens politiques soient partagés équitablement entre les zones qui composent la commune de Djidah Thiaroye Kao. Même les nominations sont sélectives et claniques», se désole Samba Ndongo. Cependant, en dépit d’un manque d’accompagnement, le responsable politique de l’APR de cette localité s’est distingué dans la collecte des signatures pour le parrainage du président Macky Sall. A l’encroire, rien que dans la « zone 5 », il a atteint 14.160 signatures, soit le nombre qui a été fixé à toute la commune de Djidah Thiaroye Kao. Poursuivant, il a invité les militants à retirer leurs cartes d’électeurs qui, dit-il, sont en souffrance au niveau des préfectures a fin de remporter les élections à 80% dans cette localité. L’homme d’affaires Harouna Dia a pris la balle au rebond pour rappeler l’enjeu de ces élections et la nécessité pour les militants de se mobiliser et de retirer leurs cartes « dans l’unité et la cohésion et de voter massivement pour donner la victoire à 80 % au président Macky Sall pour un second mandat». Suite aux doléances soulevées par le responsable politique Samba Ndongo, le natif de Windou Bosseabé s’est engagé à saisir les autorités compétentes pour que cesse la discrimination qui porte sur les moyens lors des consultations électorales. « Si nous avons fait 500 mille emplois alors que chaque année 300 mille nouveaux demandeurs d’emplois arrivent sur le marché du travail, cela fait 2,1 millions de demandeurs d’emplois en sept ans. C’est un problème réel et ce n’est pas des emplois politiques qui vont absorber cela. Il faut que l’économie produise des emplois et le président de la République l’a bien compris et va faire de l’emploi des jeunes la priorité de son second mandat», indique M.Dia.

( Moussa CISS avec Toutinfo.net  )