LES VERITES D’HABIB BEYE SUR LE BALLON D’OR: «Mané et Salah méritaient mieux»

Le Croate Luka Modric a remporté lundi le Ballon d’Or 2018 devant Cristiano Ronaldo et Antoine Griezmann. Mais c’est la position de Mohamed Salah (6’) et Sadio Mané (22’) qui fait débat. Sur les ondes de RFI, Habib Bèye a fait part de son indignation. L’ancien international sénégalais estime que les deux joueurs de Liverpool méritaient plus.

Avec 753 voix, Luka Modric a remporté haut la main le Ballon d’Or, mettant ainsi fin à dix ans de règne de Lionel Messi (5 trophées) et Cristiano Ronaldo (5 trophées), deux monstres du football mondial. Si le choix de l’international croate semble être un plébiscite, les places attribuées à Mohamed Salah (6ème) et Sadio Mané (22ème) font grincer des dents. De l’avis d’Habib Bèye, consultant à Canal+, les deux joueurs de Liverpool méritaient amplement des places plus honorables. «Quand je vois Salah par exemple et que je le compare à Lionel Messi, qui est intrinsèquement le meilleur joueur du monde, je constate que Salah a marqué 32 buts l’an dernier en Premier League. Il a fini meilleur buteur et a mis 10 buts en Ligue des champions. Il a été exceptionnel, et il est à la 6e place», a fait savoir l’ancien international sénégalais. Selon le consultant de Canal+, voir des joueurs comme Firmino devant Sadio Mané est tout simplement un scandale. «Je ne suis jamais dans la victimisation. Lorsqu’on regarde ce classement, on se rend compte que ce qui se passe de la 5e à la 30e place n’a pas réellement d’intérêt et de valeur. Sadio Mané, qui a quand même été assez éblouissant avec Liverpool l’année dernière, je l’aurais mis devant un joueur comme Sergio Agüero et Kevin De Bruyne. Il a mis 10 buts en Ligue des champions. Il a marqué en finale, il a été extraordinaire. Ça a été le 2e meilleur joueur de Liverpool, derrière Mohamed Salah», a argumenté l’ancien joueur de l’Olympique de Marseille. Connu pour sa franchise et ses argumentations pointues, Habib Bèye estime que, si les deux stars de Liverpool étaient des Brésiliens, ils auraient eu plus de chance. «Je pense que ce classement du Ballon d’Or ne veut plus rien dire. Il y a souvent eu un manque de reconnaissance. Ils méritaient mieux. Rappele zvous de Samuel Eto’o et Didier Drogba. Puisqu’ils ne brillent pas avec leur sélection, être qu’ils manquent d’aura au niveau international. Si demain ils s’appelaient Salahinho ou Manéinho… (…), a ajouté l’ancien international sénégalais.

( El.H.THIAM avec Toutinfo.net )