INSTALLATION HIER DU CNG:Matar Bâ invite la nouve le équipe au travail

Le tout nouveau bureau du Comité national de gestion de la lutte (Cng) a été installé hier par le ministre des Sports Matar Bâ. Profitant de cette rencontre, le patron du sport sénégalais a exhorté les uns et les autres au travail pour relever les défis.

Alioune Sarr et ses hommes prennent fonction. Après avoir reconduit le Dr à la tête du Comité national de gestion de la lutte (Cng), le ministre des Sports a procédé hier à l’installation du tout nouveau bureau. Lutteurs, promoteurs et amateurs étaient tous hier au rendez-vous pour assister à ce moment important pour l’arène sénégalaise. «Nous nous sommes rencontrés en tant que structure d’exception. L’Etat du Sénégal, à travers le ministère des Sports, tient à féliciter l’ensemble des acteurs de la lutte. Je tiens à le faire car la lutte est une famille », a déclaré Matar Bâ, à l’entame de son propos. Le ministre des Sports a tenu à féliciter les personnes qui forment le nouveau bureau, avant de les inviter au travail. «Je voudrais féliciter la nouvelle équipe et l’encourager. Nous avons confiance en vous. Et nous pensons que vous avez les capacités pour conduire les destinées de la lutte. Aujourd’hui, après les concertations, les lutteurs ont vu leurs conditions s’améliorer. Nous avons aussi une commission juridique dirigée par un avocat et d’anciens champions de la lutte comme Mbaye Gueye, Biram Ndiaye, Manga II, Yékini et Tyson», a-t-il expliqué. Le patron du sport sénégalais est revenu sur la récente «crise», née de la frustration de certains acteurs qui continuent de réclamer le départ d’Alioune Sarr. « Quelles que soient les incompréhensions, il faut toujours la communication. Mais nous devons rester sur l’essentiel. Le développement de la lutte reste aujourd’hui la priorité. La lutte ne peut pas se faire quand il n’y a pas des amateurs. La lutte ne pourrait exister au Sénégal, sans lutteurs ni promoteurs. Chaque partie a pris ses responsabilités. Nous sommes parvenus à prendre un arrêté mettant en place un Cng pour deux ans. Et à la fin de leur mandat est prévue pour le 31 octobre 2020», a déclaré le patron des Sports. L’ARENE NATIONALE, UN BIJOU A PROTEGER Le ministre des Sports, qui avait écarté toute idée de fédération à la place du Cng, semble laisser une marge. « Ensemble, nous allons travailler pour améliorer les textes. Ils nous permettront d’aller vers une fédération dans un autre avenir. J’ai demandé à ce Cng de travailler pour réunir tous les acteurs de la lutte», a fait savoir Matar Bâ. Après son installation  le nouveau bureau ne devrait pas tarder à entrer en action. En attendant le démarrage de la saison de lutte, le ministre des Sports a envoyé un message aux différents acteurs. Il leur demande de veiller à l’arène nationale, longtemps réclamée par les acteurs. «J’ai pensé aussi aux promoteurs. C’est eux qui prennent des risques pour investir dans ce domaine. Et nous allons les accompagner. Quand il y aura des problèmes, nous trouverons des solutions. Les promoteurs et les amateurs vont sensibiliser les supportes pour conserver l’arène nationale», a conclu Matar Ba.

( El Hadji Abdoulaye GAYE et Toutinfo.net  )