GARDEE A VUE POUR MEURTRE SUR SON MARI: Aida Mbacké reçoit la visite du Procureur

Ceux, qui pensent que des leviers puissants vont peser de leurpoids pour que la dame Aïda mbacké, qui avait brûlé vif sonépoux, passe à travers les mailles des filets de dame Justice, setrompent lourdement. Pour preuve, le procureur de la république Serigne Bassirou Guèye qui avait donné des instructions pour qu’elle soit placée en garde-à-vue samedi dernier, a personnellement fait le déplacement à la Brigade de recherches de la Gendarmerie de faidherbe, sans doute pour voir lui-même où en étaient l’enquête et l’état de santé de la dame brûlée au second degré et qui a accouché 48 heures après les faits. Aida mbacké pourrait être conduite devant le parquet aujourd’hui.

 

Il y a de fortes probabilités pourqu’Aida Mbacké (qui avait mis le feu dans sa chambre conjugale à Hann Maristes, après que son époux lui a annoncé, pour blaguer,qu’il a épousé une seconde femme) soit conduite devant le Parquet aujourd’hui, pour meurtre. Pour dire que cette affaire, qui a défrayé la chronique, est prise très au sérieux par les autorités judiciaires, le procureur de la République Serigne Bassirou Guèye lui-même a fait le déplacement, hier matin, lundi 3 décembre à la Brigade de Recherches de la Gendarmerie de Colobane pour s’enquérir de l’état de santé de la suspecte. A en croire une source proche du dossier, si l’arrestation de la jeune femme a aussi tardé (un mois s’est écoulé depuis le crime), c’est à cause de ses brûlures au second degré qui ne s’étaient pas encore consolidées, mais aussi du fait qu’elle venait juste d’accoucher. Et il va de soi que les conditions carcérales ne sont pas adéquates pour un prompt rétablissement, à moins de la faire admettre au Pavillon Spécial. Et même pour cela, il faut qu’elle soit inculpée et placée sous mandat de dépôt et qu’un médecin décide qu’elle doit séjourner à Le Dantec. Ce qui pourrait être le cas, si son état de santé n’évolue pas, a appris«L’As». Aida Mbacké, qui est brûlée aux mains et à quelques parties de son corps, a besoin d’aide pour se doucher, se laver, etc,confient des sources. Pour rappel, après une dispute conjugale, la jeune femme, en état de grossesse très avancé, a attendu jusqu’à 1 heure du matin, que son époux soit dans les bras de Morphée pour verser un liquide inflammable, mettre le feu dans la pièce et enfermer la victime. C’est sans doute dans ces circonstances qu’elle est probablement brûlée. L’époux, réveillé par les flammes, a crié et a été secouru par les voisins. L’enquête, ouverte par la Brigadede Gendarmerie de Hann, a ensuite été confiée au Commandant Seck de la Brigade de Recherchesde Faidherbe. Les pandores l’ont auditionnée pour une première fois, le vendredi 23 Novembre et l’ont laissée retourner à la clinique. C’est finalement samedi 1ier Décembre qu’elle a été placée en garde-à-vue. Deux jours après le drame, elle aaccouché d’une fille, le deuxième enfant du couple qui a déjà un garçon. Finalement, l’époux Khadim Ndiaye, brûlé au troisième degré,est décédé des suites de ses blessures le 07 Novembre 2018. Par ailleurs, des informations ont fait état de troubles psychiques dont souffrirait Aida Mbacké. Une affaire à suivre.

( Hadja diaw GAYE et Toutinfo.net. net)