CARNET ROSE : Aminata Angélique Manga a dit oui au Colonel Guèye

Le ministre de la Microfinance et de l’Economie solidaire, Aminata Angélique Manga, a quitté discrètement, sans tambour ni trompette l’Organisation des célibataires endurcis (OCE). Eh, Mme la ministre s’est mise la corde au cou.

Elle s’est mariée dimanche dernier. Elle est, en effet, devenue la seconde épouse du Colonel Guèye de la Douane sénégalaise. Le mariage a été scellée, dans la sobriété à Enamport, son village natal   à Ziguinchor.

A moins de 40 ans, Aminata Angélique Manga nommée ministre de l’Économie solidaire et la Microfianance, le 7 septembre 2017  est la benjamine et l’atout de charme du gouvernement Dionne II.

La nouvelle ministre, originaire de la Casamance est un pur produit du Centre d’études des sciences de l’information et de la communication (CESTI) de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar. Elle appartient à la 29e promotion, avec comme parrain Joëlle Atome Sambou, une journaliste de la 28e promotion décédée brutalement.

La nouvelle ministre a eu comme camarade de promotion : Antoine Diouf de la RFM, Amadou Samba Gaye de l’APS, Ansoumana Sambou du Soleil, Coumba Sylla de l’AFP et l’ancien ministre sous Wade, Aliou Sow, entre autres.

Entrée au CESTI avec le niveau du baccalauréat en 1999, Aminata Angélique Manga, sortira 3 ans plutard, en 2001 avec son diplôme supérieur en journalisme/option télévision.  A sa sortie elle pose ses baluchons, à la RTS, la télévision publique. Elle y gravira tous les échelons, devenant, « la reine du 20 heures » jusqu’en 2012 où, elle affiche son appartenance à la mouvance présidentielle. Une situation qui l’a éloignée de la présentation du Jt. Elle sera quelques temps comme chargé de communication à la primature, sous Aminata Touré, puis comme ministre –conseiller à la présidence. Plus tard, elle sera portée à la tête de l’ANRAC jusqu’à sa nomination comme ministre de l’Économie solidaire.