RAPPEL A DIEU DU KHALIFE DE NDIASSANE: Le grand maître du soufisme s’en est allé à l’âge de 93 ans

El Hadj Mame Bouh Kounta le Khalife Général de Ndiassane n’est plus. Le grand maître du soufisme a tiré sa révérence hier dans une clinique de la place à Rufisque, à l’âge de 93 ans. Le Président Macky Sall est annoncé cet après-midi à 15 heures pour présenter les condoléances de la nation.

La nouvelle est tombée comme un couperet, hier à Ndiassane. Et aussitôt les fidèles ont commencé à rallier la cité religieuse. En effet le grand maître du soufisme, El Hadj Mame Bouh Kounta Khalife Général de la khadrya au Sénégal, a tiré hier sa révérence dans une clinique de la place à Rufisque, des suites d’une longue maladie. Selon les témoignages recueillis au niveau de la famille, il a été rappelé à Dieu tôt le matin hier, à Rufisque, avant que le corps ne soit transféré à l’hôpital Principal de Dakar. Selon nos sources, El Hadj Mame Bouh Kounta devait aller il y a quelques semaines en Algérie, pour les besoins d’un évènement religieux avec les talibés établis dans ce pays. Mais son état de santé en a décidé autrement. C’est ainsi qu’il s’est fait représenter par une délégation comprenant notamment le fils aîné et porte-parole, Mohamed Kounta. Puis son état de santé s’étant dégradé, il été évacué à la veille du Magal dans une clinique de la place à Rufisque où il a été rappelé à Dieu hier, à l’âge de 93 ans. El Hadj Mame Bou Mamadou Kounta a été intronisé en avril 2006 à la tête de la Khadrya, et il est le premier petit-fils à accéder au trône après la disparition de tous les fils du fondateur de Ndiassane. En effet, après son décès en 1914 au 15ème jour du mois lunaire musulman de Chaban, le patriarche Cheikh Bouh Mouhammed Kounta a été remplacé au Khalifat successivement par cinq de ses fils et un petit-fils. Il s’agit de Cheikhal Bécaye Kounta (1914-1929), Cheikh Sidy Lamine kounta (1929- 1973), Elhadj Mamadou Kounta (1973- 1976), Cheikh Sidy Yahiya Kounta (1976-1987), Cheikh Bouh Mouhammed dit Baye, fils cadet (1987-2006), et le premier petit-fils El Hadj Mame Bouh Kounta (2006-2018), qui était le fils ainé du 3ème khalife Serigne Mamadou Kounta. Si le nom de Cheikhal Bécaye, qui réside au quartier Diakhao à Thiès, et qui porte le nom de son propre père rappelé à Dieu avant sa naissance, est avancé pour le remplacer et devenir ainsi le septième Khalife de la khadrya, Serigne Sidy Mokhtar Kounta, fils et porte-parole du cinquième Khalife Baye Bou Mohamed Kounta rappelé à Dieu le 29 avril 2006, estime qu’il y a trois ou quatre descendants qui sont très âgés et que c’est au terme de leurs concertations que l’identité du prochain khalife sera révélé. Selon lui, le défunt Khalife a plei- nement rempli sa mission en parvenant à sceller l’unité au sein de la famille. Il s’y ajoute, dit-il, que c’est sous son khalifat que la cité religieuse a connu un véritable essor avec une extension jamais égalée. On y a bâti également des infrastructures dignes d’une ville religieuse, comme la grande mosquée qui a été réhabilitée avec l’accompagnement de l’Etat qui a érigé une maison des hôtes, laquelle d’ailleurs devrait être inaugurée lors du prochain gamou de Ndiassane, célébrant le huitième jour de la naissance du Prophète Mohamed (PSL). El Hadj Mame Bouh Kounta était profondément attaché au travail et, selon ses proches, il ne ratait aucune occasion pour inciter les jeunes au culte du travail et à ne jamais penser à l’émigration clandestine ou à tout autre moyen d’avoir de l’argent autre que le labeur à la sueur du front. Il donnait d’ailleurs le parfait exemple à travers les travaux champêtres. Il exploitait des terres, à cette fin, dans le Saloum et le Cayor, notamment au village de Keur Bou.
A l’occasion de cette triste nouvelle, le Chef de l’Etat Macky Sall est annoncé à Ndiassane, cet après-midi à 15 heures, pour présenter les condoléances de la nation. D’ores et déjà, les talibés et les hommes politiques ont déjà commencé à affluer dans la ville sainte. C’est ainsi qu’il y avait hier, dans l’attente de l’arrivée du corps aux fins d’inhumation dans la nuit, la présence du ministre délégué chargé du Développement du réseau ferroviaire, Abdou Néné Sall, mais aussi de l’ancien Premier ministre et candidat à la présidentielle, Cheikh Hadjibou Soumaré, sans oublier Amadou Tidjane Wone.

( Mbaye SAMB avec Toutinfo.net )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.