MORT DU CHEF DE LA BRIGADE SPECIALE DE L’AIBD: Cheikou Cisse inhumé aujourd’hui à Sokone

Du nouveau dans l’affaire du Lieutenant des douanes et chef de la brigade spéciale à l’Aéroport International Blaise Diagne de Diass (Aibd). Le corps a été finalement mis à la disposition de sa famille via le certificat aux fins d’inhumation. Ainsi la levée du corps est prévue ce matin à 10heures à l’hôpital Aristide Le Dantec, suivi de l’enterrement à Sokone où le défunt est né le 04 octobre 1969. Par ailleurs, d’après des sources dignes de foi, un juge d’instruction a été désigné pour poursuivre l’enquête et déterminer les vérita- bles causes de sa mort. Nos interlocuteurs nous soufflent aussi que des experts en balis- tique ont été mis à contribution
dans le cadre de l’approfondissement de l’enquête. La famille persiste à rejeter la thèse du suicide. Mieux, disent ses frères, certificat de gendre mort en main, « nulle part dans son rapport le médecin n’a conclu qu’il s’agit de suicide». Il résulte du certificat de genre de mort, délivré par le Dr Abdou Majib Gaye de l’hôpital Aristide Le Dantec, que le contrôleur des douanes est décédé à la suite de coups et blessures par arme à feu, « avec plaie traumatique pénétrante de la cavité buccale au niveau du palais postérieur, avec fracture de l’os du sphé- roïde, contusions cérébrales et fractures, écrasement occipito- pénétrante, plaie occipitale». Pour rappel, le contrôleur des douanes a été retrouvé inanimé dans sa voiture, le 05 octobre, par une patrouille de la brigade de gendarmerie de Keur Massar. Des informations ont fait état de suicide, mais aussi de menaces de mort de la part de sa première épouse ; cependant la Section de Recherches de la Gendarmerie de Colobane n’a placé en garde-à- vue aucune des nombreuses personnes entendues sur procès verbal. C’est dire donc que le mystère plane toujours sur la mort du douanier Cheikou Sakho.

( Adjia.D.GAYE / Toutinfo.net )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.