PONCTIONS DE SALAIRES DES GREVISTES DU SYTJUST: Innocence Ntap Ndiaye soutient le ministre de la Justice

La présidente du Haut Conseil du Dialogue Social (Hcds), Innocence Ntap Ndiaye, est totalement d’accord avec la décision du ministre de la Justice Ismaïla Madior Fall de procéder à une ponction des salaires des travailleurs de la Justice. Cette éventualité du Garde des Sceaux fait suite au mouvement d’humeur (grève) déclenché par les militants du Syndicat des travailleurs de la justice (Sytjust).

La grève des travailleurs de la justice, qui se poursuit sur toute l’étendue du territoire national, a mis les usagers dans une position inconfortable. D’autant que dans les cours et tribunaux, les citoyens ne parviennent pas à obtenir les papiers et autres documents dont ils ont besoin. Thémis étant complètement paralysé. Face à cette situation, le ministre de la Justice Ismaila Madior Fall a menacé de couper les salaires des travailleurs qui s’obstinent à poursuivre le mot d’ordre.
Lors d’un point de presse qu’elle animait hier à Ziguinchor, Innocence Ntap Ndiaye a pris fait et cause pour le Garde des Sceaux. «La volonté du ministre de la Justice est conforme à la loi. D’autant que le gouvernement du Sénégal a fait des pas importants et de sérieuses propositions aux syndicalistes qui ne veulent pas varier sur leurs positions. Le ministre de la Justice est dans son droit. Car, selon la règle, le salaire est la rémunération d’un travail fait. Donc, si vous ne travaillez pas, vous devez accepter que votre salaire soit coupé. Le ministre a tenu des négociations avec les syndicats, mais ils ne veulent pas céder. Et ils se sont radicalisés. Le ministre de la Justice est dans son droit de prendre cette décision», soutient la présidente du Haut Conseil du Dialogue Social. Néanmoins, elle ne perd pas espoir de voir les grévistes revenir sur leur décision et accepter la main tendue du gouvernement. «En tant que présidente du Haut Conseil du Dialogue Social, je voudrais appeler les syndicats à rencontrer de nouveau le Gouvernement. Je leur demande de surseoir à leur grève», indique Innocence Ntap Ndiaye.

( Toutinfo.net )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.