Moustapha Diakhaté propose la castration des violeurs

Le viol suivi de meurtre de la responsable de Pastef à Keur Massar est resté en travers de la gorge du ministre chef de cabinet du président de la République. L’ancien président du groupe parlementaire de Bennoo Bokk Yakaar (Bby), Moustapha Diakhaté, pense qu’on doit corser les peines contre les violeurs pour dissuader ceux à qui cel traverse l’esprit. En hommage de Mariama Sagna responsable du parti Pastef, Moustapha Diakhaté estime que le Sénégal doit ajouter aux dispositions de son code pénal de nouvelles incriminations telle que la castration définitive des violeurs.

( Toutinfo.net )