Barth prend la défense de Khaf

Lors de son point de presse, le maire de Mermoz Sacré-Cœur a pris la défense de Khalifa Sall dans l’affaire de la caisse d’avance de la Ville de Dakar. D’emblée, il juge dérisoire le montant du préjudice, «si préjudice il y a», par rapport au budget de 500 milliards que gère le maire de Dakar. Pour justifier les dépenses de la caisse d’avance, Barthélemy Dias indique qu’il fait partie des maires qui ont sollicité le soutien de Khalifa Sall. Et ce dernier a mis la main à la poche pour assister des pères et mères de familles, des enfants malades de la commune qu’il dirige. «Vous pensez qu’une pratique qui se fait depuis 30 ans, si elle était illégale, l’administration du Sénégal la cautionnerait?» s’est interrogé Dias-fils qui considère cette affaire comme le plus grand complot politico-judiciaire de l’histoire du Sénégal.

( Toutinfo.net )