IMPACTES DU TER

A la suite des manifestations des impactés du Train Express Régional (Ter) de Pikine et de Thiaroye, c’était au tour hier des habitants du département de Rufisque de se faire entendre. Ces derniers sont, en effet, très remontés contre les autorités étatiques qui tardent à remettre les chèques aux ayants droit.

Or, le gouvernement, avait promis, de les reloger et de leur octroyer des enveloppes conséquentes suite à la démolition de leurs maisons. Dans ce groupe, figure Abdou Aziz Ndoye qui a vu son école privée transformer en ruines par les bulldozers et qui peine à recouvrer son chèque en cette veille d’ouverture des classes. En plus de ces doléances, les riverains ont décrié le mur de clôture qui a été érigé à seule- ment un mètre des habitations.
Ce qui, à les en croire, viole l’inti- mité de leur cadre de vie.

 

( Toutinfo.net )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.