Barthélémy Dias libre

Condamné à six mois de prison ferme le 17 avril dernier, pour les délits «d’outrage à magistrat, de provocation d’attroupement non armé», le maire de Mermoz Sacré-Cœur, Barthélémy Dias hume l’air de la liberté depuis tard dans la nuit du dimanche.
Cependant, aussi invraisemblable que cela puisse paraître, Barthélémy Dias fera également face à un autre front. Son procès en appel dans l’affaire Ndiaga Diouf, tué devant la mairie de Mermoz Sacré-Cœur en décembre 2011 suite à une attaque de l’institution municipale par des nervis du Pds sera jugé du  4 au 17 Novembre prochain selon ses avocats . Dans cette affaire, Dias-fils condamné à deux ans dont six mois de prison ferme, en plus d’allouer à la partie civile 25 millions Fcfa en guise de dommages et intérêts. Une décision que l’édile de Mermoz Sacré-Cœur avait contestée, avant d’interjeter appel.

( Toutiinfo.net )