OUMAR WATT TOUJOURS DANS LE COMA: Sa famille témoigne et dément la version française…

ALIMATOU WATT, GRANDE SŒUR DE LA VICTIME «oumar a eu sa première société à 19 ans et ne sort jamais avec moins d’1 million de Fcfa»

«Nous avons le même père et la même mère, Oumar et moi. Il a un magasin, des restaurants et emploie des dizaines de personnes. A l’âge de 19 ans, il avait sa propre entreprise et s’est marié. Il a actuellement deux épouses et des enfants et habite aussi avec sa mère. Notre père Cheikh Watt nous a laissé un grand héritage, constitué d’immeubles, de véhicules, de sociétés, etc. Il était le propriétaire de Samat Industrie et Arafat Matrio qui faisait de l’aluminium, incontournable dans son domaine à l’époque, connu de beaucoup de personnalités. Il ne se promène jamais avec moins d’un million de Fcfa dans sa poche. Il est généreux. Moi-même, je suis la propriétaire de Fouta Matrio, Oumar a Galaya Matrio, nous sommes Foutanké. Il est en neurologie à l’hôpital Fann et souffre à la tête à cause d’une fracture crânienne doublée d’une hémorragie. Il peut avoir des séquelles… Nous avons mal pour ce qui arrive et prions pour qu’il revienne à lui. Nous avons été choqués de voir qu’on l’accuse de vol de portable. C’est un journal en ligne qui en a parlé le premier. Il a été suivi par les autres. C’est pour cela que nous le poursuivons pour diffamation. Les militaires nous ont blessés, eux nous ont planté un couteau dans la plaie. Ceux qui le connaissent savent que cela ne peut passer. C’est à bord de sa 4X4 qu’il a été évacué à l’hôpital. Il n’a pas de problème de téléphone».

COUMBA GUISSE, AMIE DE LA FAMILLE WATT «Oumar n’est pas un bandit»

«Je peux dire que c’est moi qui l’ai élevé. Ce n’est ni un bandit, ni un voyou. C’est un fou du boulot. Il a un magasin à Grand-Yoff. Je ne l’ai jamais vu fumer de la cigarette. Son père était un multimilliardaire. Il parle peu, ne se bagarre pas. En tant que jeune, il sortait se changer les idées, mais il ne mérite pas ce qui lui arrive».

Le militaire cogneur passe sa première nuit en prison

Le militaire français, Mike Teiho qui avait donné un violent coup au niveau de la nuque d’Oumar Watt a été écroué. arrêté le mardi 26 septembre, ayant fait l’objet d’un retour de parquet, ce membre des eléments Français au Sénégal(efs), a finalement été inculpé, hier, jeudi 27 septembre, par le juge du deuxième cabinet pour «coups et blessures volontaires ayant entraîné une incapacité temporaire de travail (itt) de 60 jours».

Toutinfo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.