Aïda Mbodj exige son récépissé

Le ministre de l’Intérieur est la cible de l’opposition. Aly Ngouille Ndiaye est accusé de tous les péchés d’Israël par les leaders de l’opposition. Hier, c’est la présidente de l’Alliance nationale pour la démocratie (And)/ «Saxal Liguey», Aïda Mbodj qui est sortie de sa réserve pour accuser le ministre de l’Intérieur de vouloir torpiller sa candidature. Invitée hier de l’émission hebdomadaire «Yoon wi» sur la «Rfm», elle a dénoncé le retard noté dans la délivrance du récépissé de son parti et qu’elle impute au ministère de l’Intérieur. Cette situation risque de porter préjudice à Aïda Mbodji qui a annoncé sa candidature à la présidentielle de 2019. La présidente de l’Alliance nationale pour la démocratie (And)/ «Saxal Liguey» a dénoncé également la tentative d’intimidation dont font l’objet ses collecteurs de signatures à Tambacounda. D’ailleurs, elle s’est attachée les services d’un avocat pour porter plainte contre des agents de sécurité de proximité (Asp) qui ont tabassé l’un de ses collecteurs. Cela, accuse-t-elle, avec la complicité du Préfet.

( Toutinfo.net )