LEUR FAISANT MIROITER UN VOYAGE EN ARABIE SAOUDITE A Ba escroque une dizaine de mendiants non-voyants

A Ba, 58 ans, dépositaire en pharmacie, domicilié à Sicat- Urbam, est un individu sans cœur qui serait capable de pincer un cadavre, pour reprendre une expression bien sénégalaise. Pour se faire de l’argent, il a convaincu une dizaine de mendiants, la plupart des non-voyants, tous des Maliens, d’investir leurs maigres ressources durement collectées, pour un voyage en Arabie Saoudite. Un pays où ils pourraient se faire des millions de Francs Cfa en Zakat, mais bien entendu ce n’était qu’un mirage. Arrêté par la Sûreté Urbaine (Su), A B a été déféré hier, 21 Septembre 2018, devant le procureur de la République pour escroque- rie et abus de confiance.


C’est par D Keita, né en 1975 au Mali, mendiant, non-voyant, qu’A B a commencé à exploiter la poule aux œufs d’or, en 2017. Malade, peu avant de rendre l’âme, la mère de C Cissé, également mendiante non-voyante a invité chez elle D Keita pour lui faire promettre de s’occuper de son enfant lorsqu’elle ne sera plus de ce monde. Keita, qui n’était pas en mesure de subvenir aux besoins de la petite, du fait de ses maigres moyens et de son handicap, a sollicité de l’aide au niveau de l’ambassade du Mali. C’est ainsi que l’orpheline, non-voyante, a été confiée à l’association «Avenir d’enfants». Se sentant sans doute mal dans sa peau, elle fuguait régulièrement et rejoignait d’autres mendiants dans la rue à l’insu de l’association. Au cours d’une de ses fugues, elle a été repérée par A Ba qui a fait des pieds et des mains pour avoir sa garde. C’est dans ces circonstances que le suspect est entré en contact avec Keita pour demander la garde de la mineure, en vain. Par
la suite, ils ont sympathisé et au cours de l’une de leurs conversations, Ba lui a fait croire qu’il travaille dans une agence de voyage et est en mesure de les faire voyager en Arabie Saoudite en les faisant passer pour des pèlerins à la Oumra. Il connaît déjà ce pays et y a gagné beaucoup d’argent en tant que mendiant, souffrant d’un handicap physique (il a été amputé du pied droit). Poursuivant, A B a raconté avoir encaissé 12 millions de Fcfa en Zakat.
Informé de ce projet, A Sylla, non-voyant, mendiant, ami de D Keita, qui n’arrive pas à croire que son rêve va enfin se réaliser, saute au plafond et saisit l’occasion. Informé, M Dembelé rejoint les deux candidats au voyage. C’est le début de l’arnaque. Selon D Keita, A Ba a encaissé en tout 325.000 Fcfa pour de l’argent de poche, les frais d’inscription, l’assurance- voyage, le billet d’avion, etc.
Soutenant au début que les frais des passeports étaient à sa charge, il finira par leur réclamer de l’argent pour cette pièce.

A BA PRETEXTE UNE MALADIE ET PROMET DE REMBOURSER SANS CONVAINCRE

Cupide, ne voulant pas lâcher le créneau en si bon chemin, A Ba demande au trio de mendiants de trouver d’autres candidats au voyage parce que le nombre est insuffisant. Ainsi 7 autres mendiants rejoignent le groupe et se feront arnaquer à peu près les mêmes montants. A Sylla casquera 305.000 Fcfa, M Dembelé 365.000 Fcfa, F Cissokho 205.000 Fcfa, A Boly 130.000 Fcfa, S Diakhaté 199.000 Fcfa, A Dioumandé 229.000 Fcfa, A Diarra 255.000 Fcfa. Ce qui fera en tout 2.013.000 Fcfa, compte non tenu de quelques débuts de remboursements à certaines victimes.
Marié à deux épouses, père de 9 enfants, A Ba a déjà été arrêté par la Dic en 2017 pour faux et usage de faux et a purgé trois mois de prison ferme. L’association «Ar Katou Falla» à laquelle il est membre depuis 2009, aide des musulmans à voyager en Arabie Saoudite pour la Oumra annuelle. S’il a demandé de l’argent, c’est pour les frais de voyage, la confection des passeports au consulat du Mali, etc. Les mendiants n’ont pas voyagé parce qu’en 2018, il est tombé malade et s’est rendu en France pour les soins médicaux. Il n’est revenu que le 1Ier Septembre et c’était trop tard pour la Oumra. A Ba dit avoir reçu 1.213.000 Fcfa, déposés à l’association. Il s’engage à récupérer l’argent et à le reverser aux parties civiles, mais les limiers n’ont pas cru un traître mot de son discours.

( Hadja Diaw GAYE avec Toutinfo.net )