Canicule 2018 : 1.500 morts de plus, 10 fois moins qu’en 2003

La canicule de l’été 2018 n’a pas donné lieu à d' »excès majeur », a déclaré vendredi la ministre de la Santé sur CNews.

La canicule  de l’été 2018 a provoqué environ 1.500 morts de plus qu’une année normale, soit 10 fois moins que lors du record de 2003, a annoncé vendredi la ministre de la Santé Agnès Buzyn sur CNews.

Pas d' »excès majeur ». Il n’y a pas eu d' »excès majeur » de mortalité, ni de prise d’assaut des hôpitaux, a ajouté la ministre, notant l’importance de la prévention lors de ces épisodes de canicule.

( Europe 1 )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.