ACTE CONTRE-NATURE: Comment M M Diatta a filmé et partagé les ébats de son ami gay

La presse a fait état de l’arrestation par le Commissariat de dieuppeul de deux couples de lesbiennes et d’homosexuels dont le film de leurs ébats circulait dans les téléphones de jeunes à Liberté 4. En fait, ce sont deux suspects qui ont été déférés lundi 17 septembre devant le procureur pour acte contre-nature et diffusion de données personnelles et d’images à caractère pornographique. pendant qu’i Ndiaye satisfaisait son amant, moyennant des espèces sonnantes et trébuchantes, sa copine M M diatta, dite Monica, cachée dans les toilettes, les filmait, histoire de s’amuser.

Il est environ 20hrs, ce 15 septembre 2018, lorsqu’un groupe de jeunes de Liberté 4, armés jusqu’aux dents de bâtons et de pierres, prend d’assaut le domicile de I.Ndiaye, né en 1985, célibataire sans enfant et restaura- teur pour lui faire passer un sale quart d’heure. Ils lui intiment l’ordre d’ouvrir la porte de sa
maison. Au milieu de leurs cris d’hystérie, I. Ndiaye entend parler de film pornographique, d’homosexuel à castrer… C’est en ce moment que le jeune homme, dont les penchants gays ont plusieurs fois fait l’objet de rumeurs dans le quartier, comprend l’objet du courroux de ses assaillants. Son grand-frère, qui était à ses côtés, appelle le Commissariat de Dieuppeul. Les éléments de la Brigade de Recherches arrivent sans tarder. Ils dispersent les assaillants, entrent dans la maison et interrogent sommairement I. Ndiaye qui reconnaît l’acte contre-nature. Le restaurateur déclare cependant ignorer qu’il était filmé. Embarqué dans le panier à salades, il est conduit au Commissariat de Dieuppeul. Interrogé sur les accusations de ses voisins qui l’ont reconnu en pleins ébats avec un homme, il dit que cela ne s’est passé qu’une seule fois.

MONICA ÉTAIT PRESENTE LORSQUE AYNA ET NDIAYE NEGOCIAIENT POUR LES GALIPETTES
A en croire le jeune homme, son père l’avait fait sortir de la maison et il n’avait nulle part où aller. C A Ayna lui a plusieurs fois fait des avances, mais il le repoussait. Une fois, alors qu’il était dans le désarroi, à court d’argent et sans domicile fixe, Ayna l’a relancé et il a cédé. Le restaurateur a pris une chambre meublée en location et une de ses amies, M M Diatta, dite Monica était avec lui, lorsque C A Ayna a frappé à la porte. Il a alors dit à Monica de se cacher dans les toilettes et c’est de là qu’elle a filmé les galipettes à son insu. Monica était présente lorsque C A Ayna négociait le montant pour les «gâteries». Elle est son amie et il ne lui cache rien, dit-il aux enquêteurs. «Je demande pardon et promets de ne plus recommencer», déclare I. Ndiaye à la fin de son face-à-face avec les limiers. C’était juste pour s’amuser, se justifiera M. M. Diatta, interrogée sur les raisons de son acte. Une fois chez elle, elle a partagé la vidéo avec A. Fall, une copine qui loge à la Sicap Liberté 4.
Courant août 2018, raconte-t-elle, la jeune était en compagnie d’I.Ndiaye qui avait loué une chambre meublée pour y recevoir son amant. Lorsque ce dernier a frappé à la porte, de peur qu’il la voie, I.Ndiaye lui a demandé de se retirer dans les toilettes. Dès que C. A. Ayna est arrivé, les deux hommes se sont déshabillés et ont commencé à flirter. Lorsqu’elle a fait part de la vidéo à I. Ndiaye, il ne s’en est pas ému autre mesure. Ils se racontrent des choses plus intimes. Les policiers lui ont reproché d’avoir balancé la vidéo dans les réseaux sociaux, mais elle jure par tous les saints ne l’avoir pas fait et indexe sa copine A. Fall.

C A AYNA, Le PARTENAIRE D’I NDIAYE INTROUVABLES

Cette dernière, née en 1996, actrice, a fait la connaissance de M M Diatta, il y a quelques mois. Cette dernière était partie de chez ses parents pour des problèmes de famille et elle l’a hébergée, avec l’accord de son oncle. Mais son tuteur, constatant que son amie est de mœurs légères, a fini par chasser celle ci. Cependant, elles sont restées en contact parce que Monica, à qui elle donnait souvent des conseils, était gentille. Du moins, c’est ce que pensait A. Fall jusqu’à ce qu’elle reçoive de Monica des images et vidéos obscènes qu’elle supprimait aussitôt. A. Fall avait aussi découvert que M M Diatta mentait souvent et c’est pour cette raison qu’elle a gardé la vidéo comme preuve. Monica se filmait nue, en flirt avec son copain… Un jour, elle a envoyé sa photo à une de ses cousines qui vit en France. Par ailleurs, lorsque la vidéo a commencé à circuler dans le quartier, Monica a catégoriquement nié être impliquée. «Je n’ai jamais partagé la vidéo avec une tierce personne», se défend-elle.
C A Ayna, qui était parti en voyage, est introuvable.
I Ndiaye a été déféré pour acte contre nature et M M Diatta pour diffusion de données personnelles et d’images à caractère pornographique.

 

( Hadja Diaw GAYE et Toutinfo.net )

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.