Aly Ngouille Ndiaye aux partisans de Sonko: « À chaque fois qu’on va vers des élections, certains candidats se fondent sur de fausses informations pour inspirer la sympathie et gagner l’électorat sénégalais »

Le ministre de l’Intérieur et de Sécurité publique récuse les accusations des lerders de Pastaef.

Selon Aly Ngouille Ndiaye,  cette déclaration faite par les leaders de Pastef ne concerne pas le ministère de l’intérieur.

«Ma mission sur le parrainage est terminée au moment où j’ai signé l’arrêté le 27 Août dernier. Après la collecte de signature, les candidats vont déposer leurs fiches au Conseil constitutionnel. Et celui va annoncer la liste définitive des candidats. Donc cette affaire ne concerne en rien le ministre de l’intérieur», a-t-il précisé au micro de Rfm

Poursuivant, le ministre de l’intérieur déclare, «Ce sont de fausses informations. Et à chaque fois qu’on va vers des élections, certains candidats se fondent sur de fausses informations pour inspirer la sympathie et gagner l’électorat sénégalais».

A en croire le patron de la police, la section de recherche n’intervient dans la Commune de Ziguinchor. «La section de recherche de la Gendarmerie ne doit pas intervenir pas dans la Commune de Ziguinchor mais c’est plutôt la police. Et celle-ci n’a reçu aucune instruction, ni fait des démarches pour demander des fiches de collectes», conclut-il.

Pour rappel, le Secrétaire administratif du Pastef/Les Patriotes en conférence de presse ce mardi a accusé le ministre de l’intérieur et de la Sécurité publique d’être derrière ces Agents de renseignements qui se sont rendus au domicile de la mère de Ousmane Sonko pour réclamer les fiches de collecte de parrainages.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.