CHEIKH OUMAR ANNE : «Nous allons porter l’écart à 140 000 voix»

La commune de Dodel a été le lieu de convergence des responsables et militants de l’Alliance pour la république, notamment ceux de la «nouvelle Dynamique», pilotée par Dr cheikh Oumar Anne, directeur général du coud. Lors de la cérémonie officielle de l’inauguration du stade municipal Al Demba Guissé de Dodel, où il a été accueilli en grande pompe avec sa forte délégation, m. Anne a prévenu qu’il occupera largement le terrain politique afin de conforter la suprématie de la mouvance présidentielle.

Parrain des journées économiques et culturelles de la commune de Dodel, le Directeur général du Centre des Œuvres Universitaires de Dakar (Coud) et leader de la Nouvelle dynamique est monté au créneau pour dire que la «Nouvelle dynamique» dépasse de loin tous les autres responsables de la mouvance présidentielle. «Nous sommes les plus forts dans tout le département de Podor. Nous sommes les plus armés, les plus conscients de l’enjeu de la présidentielle du 24 février 2019», at-il déclaré devant une foule nombreuse venue assister à l’inauguration du stade municipal de Dodel. Pour preuve, il a ajouté que le Président de la République, Macky Sall luimême, a indiqué récemment que les réalités politiques dans le département font que la «Nouvelle dynamique» est la force incontournable.

140 000 voix en Ligne De mire Pour février 2019

A l’en croire, ce message du Président Sall est un challenge. «C’est vrai que le Président compte sur ses amis, mais il compte aussi sur ses forces. Nous avons été la principale force du Président aux législatives. Nous le serons, à la prochaine élection présidentielle ici, à Podor. Nous sillonnerons tout le département et ne laisserons aucune poche de terre à qui que ce soit», a averti M. Anne. Pour le Dg du Coud, c’est la voie la plus sûre pour récolter le maximum de voix en direction du 24 février prochain. «Nous n’avons pas d’interdit à Podor et pouvons aller partout dans ce département pour massifier les soutiens de notre candidat», a-t-il encore expliqué devant une foule excitée. Très en verve, il a tenu à rappeler au ceci : «Notre camp a été reçu par le chef de l’Etat qui a demandé à la Nouvelle dynamique d’assurer l’animation du département en étant aux côtés des populations, et en réglant leurs problèmes». Ajoutant que «les responsables politiques ne doivent exister que pour satisfaire les besoins de leurs administrés sinon comment reviendront-ils vers les nécessiteux en période de campagne électorale pour les enrôler». En outre, Cheikhou Oumar Anne s’est dit encourager par les échos venant du Palais de la République. «Nos actions ont été bien perçues par le président de la République qui nous a remerciés. Nous avons pris un engagement auprès chef de l’Etat d’améliorer le score de la coalition Benno Bokk Yaakar dans le département de Podor, qui s’est positionné, lors des dernières législatives comme la quatrième force électorale du pays après Dakar, Pikine et Thiès. Podor a fait le meilleur score en amenant dans la besace 79.000 voix de plus. Et nous avons pris l’engagement auprès du chef de l’Etat au soir du 24 février 2019, de porter cet écart à 140.000 voix. Nous commençons à jalonner et sommes à 80.000 voix, donc un peu plus de la moitié du chemin et nous allons encore continuer», a-t-il promis.

Toutinfo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.