Etats-Unis: de faux distributeurs de stylos vendaient des pipes à crack

Les auteurs de ces installations n’ont pour le moment pas été retrouvés.

Cela faisait maintenant quelques semaines que ces trois étonnants appareils avaient été installés dans les rues de la commune de Brookhaven sur Long Island, à quelques kilomètres de New-York. Des distributeurs d’un genre particulier puisque censés délivrer des stylos mais, après enquête d’un pompier, permettaient en fait l’achat de pipes en céramique utilisées pour fumer du crack. En réalité, comme le souligne Slate, ces appareils étaient initialement des distributeurs de tampons, volés dans des toilettes féminines puis repeints. Du côté du voisinage, c’est l’incompréhension. A quelques jours de la rentrée scolaire, les riverains imaginaient que ces machines émanaient d’une volonté de la ville de distribuer des fournitures scolaires à moindre coût (deux euros). Ils ont immédiatement été retirés par les autorités. Une enquête policière a été ouverte, non pas pour la vente de ces pipes, qui est légale, mais pour l’installation non-autorisée de ces dispositifs. 20 Minutes souligne que les Etats-Unis sont actuellement frappés par une augmentation forte de la consommation de crack.

( Avec bfmtv )