AFFAIRE DU MEURTRE DE FALLOU SENE La veuve et 2 membres de la famille du défunt recrutés

Le Président de la république respecte son engagement vis-à-vis de la famille de feu Fallou Sène pris au lendemain de la mort de leur fils. d’après des sources de «L’As», trois membres de la famille du défunt étudiant de l’université Gaston berger de Saint-Louis ont été recrutés dans les centres des Œuvres universitaires de Bambey et de Thiès. Leurs contrats à durée déterminée ont pris effet depuis le 1er septembre en attendant la fin de la procédure pour faire de l’enfant du défunt un pupille de la nation.

Alors que les étudiants continuent de réclamer justice pour l’étudiant Fallou Sène tué lors d’une manifestation, le gouvernement, lui, honore son engagement pris à l’égard de la famille du défunt étudiant de l’Université Gaston Berger de Saint-Louis. En effet, même si le « gendarme meurtrier» de l’étudiant est encore libre, l’Etat a recruté trois membres de sa famille comme promis par le Président Macky Sall. Ainsi, Bineta Niang, l’épouse du défunt étudiant est désormais employée au Centre des Œuvres universitaires sociales de Bambey, en qualité de lingère, bénéficiant d’un contrat à durée indéterminée. Selon les termes du contrat signé par le Directeur du Crous-B, Cheikh Abdou Lo, l’épouse de Fallou Sène démarre avec le grade de : Classe I, niveau I, 1er catégorie et 1er échelon. Un autre membre de la famille de l’étudiant Fallou Sène est également recruté à l’Université Alioune Diop de Bambey. Il s’agit de Moussa Sène, titulaire d’un Brevet de fin d’études moyennes (Bfem) qui est engagé en qualité de commis administratif de classe II, niveau I, 1er Catégorie, 1er échelon au Centre des œuvres universitaires sociales de Bambey. La troisième personne de la famille du défunt pensionnaire de l’Université Gaston Berger qui a bénéficié d’un recrutement de l’Etat est Serigne Fallou Sène. Célibataire de son état, Serigne Fallou Sène (Ndlr, différent du défunt étudiant) a lui aussi un contrat à durée indéterminée, en qualité d’agent d’entretien au Centre des œuvres universitaires sociales de Thiès. Les contrats des trois membres de la famille de Fallou Sène ont pris effet depuis le 1er septembre 2018. Quant à l’enfant de Fallou Sène, son dossier est dans le circuit administratif pour qu’il devienne un pupille de la Nation. D’après des sources de «l’As», le retard de son enrôlement est dû au fait qu’il n’avait pas été déclaré à la naissance et ne disposait pas d’un extrait de naissance. Piloté par le ministre Mor Ngom, le dossier devrait connaître son épilogue bientôt. Pour rappel, l’étudiant en 2e année, en Lettres Modernes a été atteint d’une balle lors des échauffourées entre les forces de l’ordre et les étudiants qui réclamaient le paiement de leurs bourses. C’est ainsi que, d’après l’enquête, le Lieutenant qui commandait le peloton, a tiré en l’air pour sauver ses éléments qui étaient pris en étau. Une balle avait alors mortellement atteint Fallou Sène.

Toutinfo