FRESIDENTIELLE: Fatou Thiam crache du feu sur idy et sonko

Dans le but de soutenir la candidature du président macky Sall à la présidentielle de 2019, l’ex député du Pds, fatou thiam a mis en place un mouvement dénommé : «Rassemblement des Libéraux engagés (Rdle)». face à la presse hier, elle a révélé son plan d’action pour soutenir macky Sall. Saisissant l’occasion, elle en a profité pour tirer à boulets rouges sur ousmane Sonko et idrissa Seck.

Pour sa réélection au premier tour, le candidat Macky Sall, peut compter sur le soutien de l’an- cienne députée du Pds, Fatou Thiam. «Au moment où l’avenir du Sénégal est au centre de tous les débats avec la présidentielle du 24 février 2019, il est un devoir, pour tout Sénégalais sou- cieux du devenir de notre pays, de se lever pour jouer pleine- ment sa partition. Le constat est unanime, des aventuriers, soute- nus par des lobbys obscurs, s’in- vestissent pour présider aux
destinées de ce pays pour des intérêts inavoués. Ce qui explique cette pléthore de candi- datures», a déclaré Fatou Thiam. Ainsi, dans un souci de barrer la route à « ces fossoyeurs » de la République, des Sénégalais venus d’horizons différents, libéraux de surcroit, ont pris leur responsabilité devant l’histoire et ont mis sur pied un mouvement politique dénommé le Rassemblement des Libéraux Engagés (Rdle)», a-t-elle avancé. «Notre objectif principal est d’accompagner son excellence, le président Macky Sall. Nous comptons le soutenir dans sa dynamique de bâtir un Sénégal uni et prospère, un Sénégal juste, un Sénégal de tous et pour tous», indique la libérale, qui pense que ce choix est idéal pour l’avenir du pays. «Nous avons opéré le choix qui s’impose pour l’avenir de ce pays ; nous avons choisi la continuité à cause du bilan plus que positif du président, nous avons aussi choisi pour éviter un retour à la ligne de départ. C’est pourquoi, les membres de ce mouvement, debout comme un seul homme, s’érigeront en boucliers, pour défendre le bilan, mais aussi pour parcourir le Sénégal des profondeurs pour que nos concitoyens parrainent massivement le candidat Macky Sall avant de lui accorder une majorité écrasante au soir du 24 février 2019», fait-elle savoir.
À l’en croire, Macky Sall reste et demeure le candidat qui a le meilleur profil pour mettre le Sénégal sur les rails de l’émergence. Un tel homme, qui, en 7 ans, a fait plus que ses devan- ciers, mérite le soutien massif de ses compatriotes. Par conséquent, dit-elle : «Nous ne pou- vons pas permettre à une coali- tion d’aigris, des marchands d’il- lusions, des opportunistes, des comploteurs qui n’ont aucune considération pour le Sénégal, de chercher à travers la calom- nie, le discours mensonger, à tromper la vigilance de nos com- patriotes pour accéder à la magistrature suprême. Cela ne passera pas», indique-t-elle avant de s’en prendre à Sonko et Idy. «Un maître chanteur comme Ousmane Sonko, le fonctionnaire le plus riche que le Sénégal ait jamais connu, prenant l’engage- ment solennel auprès de ses lobbys, de remettre fondamentalement en cause la relation qui lie l’Etat du Sénégal aux familles religieuses de notre pays, demeure un homme dangereux qui ne mérite aucune attention particulière », accuse-t-elle. «Que dire du candidat Idrissa Seck qui se croit être l’homme le plus intelligent sur terre et qui ne séjourne au Sénégal qu’en période électorale ? Cet homme, qui a raté le train de l’histoire à cause de sa tortuosité, doit comprendre qu’il est désormais de la catégorie des poids plume et qu’il ne représente plus rien dans ce pays», tonne-t-elle.

 

(Mama Katherine Diouf et Toutinfo.net)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.