COLLECTE DES PARRAINAGES: le compte à rebours démarre

Les prétendants à la magistrature suprême peuvent d’ores et déjà lancer leur précampagne. ils seront dès aujourd’hui en possession de leurs modèles de collecte de parrainage en format papier et électronique. Le compte à rebours démarre en attendant le dépôt des dossiers au Greffe du Conseil constitu- tionnel entre 75 et 60 jours avant le scrutin.

temps par le dépôt des dossiers de parrainages au Greffe du Conseil constitutionnel entre 75 et 60 jours avant le scrutin. Ces listes de parrainage devront être accompagnées d’autres pièces du dossier de candidature (filiation complète, certificat de nationalité sénégalaise, numéro carte d’électeur, attestation d’investiture, attestation sur l’honneur que le candidat est en règle avec la législation fiscale, quittance attestant du dépôt de la caution… L.115 et L.116). Ensuite, le Conseil constitutionnel devra organiser le contrôle et la vérification des listes de candida- tures recevables suivant l’ordre de dépôt (L.118). Il est permis au Conseil constitutionnel de mettre en place un dispositif de vérification des parrainages en présence des représentants des candidats (L.118). A préciser que pour les dossiers déclarés invalides à cause des doublons (L.121), il sera notifié aux mandataires concernés de cet état de fait 43 jours avant le scrutin. Et ces derniers ont 48 heures pour régulariser les parrains invalidés si minimum de 0,8% n’était plus atteint à cause des invalidations (L.121). La publication de la liste des candidats (affichage ou tout autre moyen) est effectuée 35 jours avant le scrutin. Et à partir de ce moment, 48 heures sont ouvertes à tout candidat pour exercer son droit de réclamation contre la liste de candidats (L.122).
Par ailleurs, il faut souligner que l’arrêté ministériel n° 20025 en date du 23 août 2018 fixe le modèle (format papier et électronique) de la fiche de collecte de parrainages en vue de l’élection présidentielle du 24 février 2019. Il est ainsi écrit que « la fiche de collecte des parrainages de candidature en vue de l’élection prési- dentielle du 24 février 2019 est de format 21 x 29,7cm (A4) ».Quant aux rubriques de la fiche de collecte des parrainages, elles doivent comporter : « les pré- noms et noms du candidat, la région de collecte ou la représen- tation diplomatique ; sept (7) colonnes qui renseignent sur l’identité du parrain portant sur : l’ordre numérotation ; les prénom(s) et nom ; le numéro de la carte d’électeur, le numéro de dix-sept (17) caractères de la carte d’identité C.E.D.E.A.O ; la circonscription électorale d’inscription et la signature ; le prénom (s) et nom du collecteur, numéro de sa carte d’électeur, date de collecte ; le prénom (s) et nom du délégué régional, enfin le numéro de sa carte d’électeur. » Toujours dans l’arrêté du ministère de l’Intérieur publié dans le journal officiel, samedi dernier, l’on renseigne qu’à la date de signature du présent arrêté, le nombre d’électeurs inscrits au fichier général est de six millions six cent quatre-vingt-deux mille soixante – quinze (6.682.075). De ce fait, le minimum de 0,8% du fichier général nécessaire pour le parrai- nage est de à 53.457 électeurs et le maximum d’1% est de 66.820 électeurs.

LA CAUTION FIXÉE À 30 MILLIONS

En outre, un autre Arrêté ministériel (n° 20024) en date du 23 août 2018 fixe le montant du cautionnement pour l’élection présiden- tielle du 24 février 2019. Il indique que le montant du cautionnement à verser à la Caisse des Dépôts et Consignations en vue de l’élection présidentielle du 24 février 2019, est fixé à trente millions (30.000.000) de francs CFA.

(Seydina Bilal DiALLO et Toutinfo.net)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.